le Kanban n'est pas qu'un tableau de tâches !

Partager

…Essayez le Kanban !

les fondamentaux de la méthode Kaban

Beaucoup de choses sont écrites sur le Kanban avec son célèbre tableau de Post-IT®, mais c’est bien plus qu’une représentation visuelle.

plusieurs définitions

  • un tableau de tâches,
  • une nouvelle méthode de développement logiciel,
  • un méta-processus qui apporte des vitamines au processus existant
  • une méthode d’amélioration en continue,
  • un outil de transformation par l’amélioration des processus en entreprise
  • une méthode de management par l’amélioration des processus

Apparemment difficile de définir Kanban en quelques mots.

un peu d’histoire

Kanban naît dans l’industrie et fait son apparition bien plus tard dans le domaine informatique.

4 principes fondateurs du kanban

6 pratiques du kanban

La démarche kanban est simple pour bien comprendre et maîtriser son processus. Il faut « visualiser votre processus de travail » et «  gérer et mesurer le flux de travail ».

A chaque équipe SON tableau kanban. Il faut « kanbaniser » votre processus de travail :

  • Identifier les différents éléments de travail traversant votre flux de travail.
  • Mettre en place des limites sur les différentes  activités de votre flux pour tirer les éléments de travail par l’amont du processus.
  • Mettre en place des règles de pilotage du flux.
  • Gérer et exploiter la gestion du flux.
  • Mesurer et acter la performance de votre système.
  • Etendre votre Kanban et mesurer les améliorations possibles.

Le Kanban est une démarche d’amélioration en continue (Kaizen), les principes sont à la fois simples et profonds. Kanban ne prescrit aucun rôle et repose sur des concepts forts :

  • le flux tiré,
  • la limite sur le travail en cours,
  • la gestion du flux de travail,
  • des règles explicites,
  • le juste à temps,
  • la production en continue,
  • et la livraison en continue.

la méthode Kaban dans le secteur de l'IT

Par rapport au domaine IT, Kanban ne dit absolument rien sur :

  • Comment exprimer votre produit et vos besoins métiers ?
  • Comment exprimer vos exigences fonctionnelles et techniques ?
  • Comment concevoir une architecture ?
  • Comment gérer et exécuter vos tests ?

On peut l’associer avec :

  • des pratiques du travail collaboratif (réunion quotidienne, rétrospective)
  • des pratiques venant d’autres méthodes pour vous aider à construire le bon produit ou améliorer la qualité (pair programming, test driven development, effect mapping, specification by example, Lean Startup, Customer Development),
  • des modèles d'amélioration (Demand Shaping, Managing Variability, System Liquidity, Bottlenecks, Economic costs).

En conclusion, Kanban est un cadre d’amélioration en continue dans lequel les avancées se feront pas à pas en intégrant des pratiques d’ingénierie, d’intégration et de déploiement en continu. Ainsi votre flux se fluidifiera efficacement avec ces pratiques ayant fait leur preuves.

Sinon, vous pouvez aussi enclencher une démarche plus révolutionnaire mais assurez-vous que votre organisation soit prête à l’accepter.

Ludovic LARCHE @ludoviclfr

crédit photo : Copyright / droits réservés (blog privé source internet)

 

Ludovic Larche

Voyageur breton j’ai travaillé plus de 10 ans sur des projets de développement multimédia web en tant développeur, j’ai une expérience dans la gestion documentaire aéronautique ou j’exerçais des fonctions de Leader Technique et Scrum Master.  Désormais chez Orange Applications for Business depuis 2010, je suis consultant, formateur et coach agile ou j’accompagne des équipes en agilité en interne et chez des partenaires externes. Depuis cette année je m’investis dans l’ITSM pour transformer les entreprises et la gestion des services informatiques. Je pratique quotidiennement le VTT et l’aïkido ma devise personnelle :  « Apprendre tous les jours et découvrir des autres ! »