NFC : plus qu'un moyen de paiement

Partager

Les technologies de type NFC (Near Field Communications ou Communication en champ proche) permettent à deux appareils d’échanger de manière sécurisée à une distance inférieure à quatre mètres. Bien que ces technologies soient souvent associés au paiement via un téléphone portable, ce n’est pas là toute l’étendue de leurs potentiel…

Elles ont pris leur temps pour mûrir mais In-Stat estime que, à échelle mondiale, les envois annuels de puces NFC auront atteint 1,2 milliards d’ici 2015. Cette prédiction ambitieuse est basée sur l’intégration de telles puces dans les smartphones par les géants de l’industrie du téléphone portable. On attend une vague de mobiles Windows et Androïd dotés des technologies NFC dans les prochains mois et il se dit qu’Apple lancerait même le business avec son iPhone l’année prochaine.

Comment les technologies NFC vont-elles changer nos vies ?

votre téléphone = votre porte-monnaie

Pendant des années, Apple a travaillé pour transformer l’iPhone en un porte-monnaie mobile. L’entreprise a sécurisé des dizaines de brevets et investi dans le paiement mobile et les technologies de type NFC.

L’idée est simple : on secoue son téléphone près d’un capteur NFC et on entre son code PIN sur notre écran de téléphone. Ceci autorise un retrait sur son compte bancaire. On pourrait aussi imaginer payer à l’avance puis récupérer l’objet en question grâce à un système d’authentification sur son mobile.

Il y a un vrai challenge ici : il n’y a aujourd’hui aucun système de paiement NFC qui soit international et reconnu des banques. Et si l’on regarde vers les petits revendeurs, l’envie de s’investir dans ces technologies est encore faible. Il ne s’agit pas seulement de payer ceci dit…

votre téléphone = votre ticket de transport

Un des attraits majeurs des technologies NFC, c’est qu’elles peuvent être utilisées pour confirmer son identité en toute sécurité. C’est donc une solution viable pour des enregistrements automatiques, entièrement gérées par le téléphone.

Ticketmaster travaille déjà pour offrir des tickets NFC pour des spectacles. Si on ajoute de la géolocalisation, c’est bien possible qu’un téléphone devienne bientôt capable de nous trouver et réserver un spectacle, tout en étant le ticket d’entrée et le guide jusqu’au siège qui nous est dévolu.

Veritix travaille aussi pour s’assurer que les tickets délivrés via NFC aient la possiblité d’être partagés : on achète un ticket de groupe puis on les envoie à chaque individu avec son propre code d’entrée.

Aux Etats-Unis, New Jersey Transit accepte les Google Wallet et autorise les passagers à acheter les billets via des téléphones utilisant les technologies NFC.

bien plus qu’un téléphone

Les technologies type NFC vont donc bien changer le monde… Et ce n’est pas fini ! La semaine prochaine, on verra encore d’autres utilisations, notamment grâce à des outils de géolocalisations très prometteurs ! :-)

Stewart

crédit image : © Anatoly Maslennikov - Fotolia.com

traduction : Rémi Kerhoas

Stewart Baines

Journaliste depuis prés de 20 ans et diplomé en Sciences et Philosophie, j'ai créé en 2002, l'agence Futurity Media avec Anthony Plewes. L'objectif de notre agence est d'accompagner les entreprises à identifier des sujets émergents dans le domaine des nouvelles technologies.