les DSI court-circuités par leurs directions générales

Partager

 

Selon une étude récente menée par la Cranfield School of Management et Deloitte, un manque de compréhension et de définition du rôle du Directeur des Systèmes d'Information (DSI) empêche les sociétés d'utiliser leurs actifs informatiques pour doper l'innovation, la stratégie et la croissance.

Cette étude indique que, bien que la majorité des sociétés disposent d'un directeur informatique, trop peu d'entre elles comptent un DSI dans leur équipe de direction. Selon les chercheurs, le DSI devrait jouer un rôle central et s'assurer que les TI soutiennent la stratégie de l'entreprise. Cependant, l'étude révèle que le rôle du DSI est peu défini, et que l'étendue de ses compétences est mal connue. Ce manque de compréhension ne se limite pas aux autres responsables et à la direction. Les DSI eux-mêmes se sentent continuellement court-circuités et ont l'impression que leur rôle manque de clarté.

Selon le professeur Chris Edwards de la Cranfield School of Management, les tensions s'accroissent entre les DSI et leurs pairs lorsque les premiers ne sont pas en phase avec les besoins changeants de l'entreprise. « Les frustrations surviennent lorsqu'un profil de DSI inapproprié est déployé », explique-t-il.

Toutefois, le problème ne réside pas dans les compétences informatiques des individus, selon le professeur Edwards. « La capacité à prendre l'initiative de l'innovation, à provoquer les changements, à développer la connaissance des informations et à les diffuser au sein de l'organisation en général est bien plus importante dans ce cas. »

Le rapport conclut sur le fait qu'il n'est pas nécessaire que l'aliénation des DSI se poursuive, puisqu'avec des DSI efficaces, le poste de DSI n'aura à terme plus raison d'exister. Le rôle du DSI est de créer un environnement au sein duquel l'information et la technologie sont si étroitement et fondamentalement liées à chaque aspect de l'entreprise, que la nécessité de disposer d'un DSI diminue, affirme l'étude.

 

Anthony Plewes

After a Masters in Computer Science, I decided that I preferred writing about IT rather than programming. My 20-year writing career has taken me to Hong Kong and London where I've edited and written for IT, business and electronics publications. In 2002 I co-founded Futurity Media with Stewart Baines where I continue to write about a range of topics such as unified communications, cloud computing and enterprise applications.