Développement logiciel : Faites donc preuve d'agilité !

Partager

Si vous travaillez dans une entreprise ou administration qui utilise l'informatique (donc la plupart des entreprises et institutions) et que votre département informatique ne vous a pas encore parlé de méthode de développement agile, vous devriez très certainement leur demander pourquoi. S'ils l'ont fait, quelques concepts et la terminologie utilisés vous paraissent peut-être encore un peu flous. Ce bref billet a pour but de vous aider à apprivoiser les méthodes agiles qui permettent de développer de manière incrémentale de nouveaux logiciels. En effet, ces méthodes de développement Agile, telles que Scrum, structurent les approches par prototypage que nous connaissons et utilisons depuis bien longtemps. Comme je pense qu'une vidéo même en langue anglaise s'avérera plus efficace que du texte, je vous propose de commencer par les concepts Scrum en 7 minutes et 59 secondes. Cela se révélera certainement être un excellent investissement. L'auteur y passe en revue les fondamentaux: depuis la liste des besoins ("Product backlog") jusqu'au contenu de version ("Release backlog") en passant par les "Sprints" (découpage d'une version en plusieurs livrables). Il nous parle également de deux manières de contrôler l'avancement de tels projets: les "Burn Down charts" qui représentent visuellement le reste à faire pour terminer chaque livrable. Et l'intéressant concept des réunions journalières à faire debout ("daily standing meetings") pour continuer à progresser rapidement.

Si cette vidéo a réussi à éveiller votre attention, Ken Schwaber (qui a co-développé le processus Scrum et qui est un fondateur de l'Alliance Agile et de l'Alliance Scrum et signataire du Manifeste Agile), nous propose une heure de présentation et de partage de son expérience pratique de Scrum>. Il fournit des idées sur comment utiliser cette méthode  au mieux et parle aussi des bénéfices du timeboxing, des équipes fonctionnelles mixtes, de la transparence...

Si vous travaillez dans un environnement où vous combinez ressources dans votre pays occidental ("onshore") avec des ressources distantes généralement dans des pays à faibles coûts de main d'œuvre ("offshore"), vous pourriez penser que ces approches ne sont pas faites pour vous. Je vous suggère de revoir cette position en lisant l'excellente newsletter de juin du chapitre PMI® de Bombai en Inde (pages 16 à 18). L'auteur y expose comment implémenter une approche agile de type Scrum dans un environnement où une partie de l'équipe est offshore. Un retour d'expérience très concret vu pour une fois depuis le coté offshore. Voilà qui devrait intéresser beaucoup d'entre nous qui avons des équipes distribuées sur plusieurs pays et/ou continents.

Si vous venez d'un mode de développement traditionnel, dit "en cascade" (Waterfall), où vous travaillez en séquence à élaborer les besoins utilisateurs pour l'ensemble du logiciel, puis analyser l'ensemble, réaliser le design, développer, implémenter... je vous suggère de lire la comparaison et les commentaires  de Annie Kerregan sur la mise en place de l'approche agile pour des sociétés qui viennent précisément d'un modèle en cascade.

De même, vous apprécierez les dictionnaires Agile/Waterfal l et Waterfall/Agile> pour mieux communiquer entre fans d'Agile et experts des modèles plus traditionnels.

Et si vous voulez aller encore plus loin, parcourez color="#606420" la liste des meilleures lectures de Craig Brown sur Scrum>.

Voilà, il ne vous reste plus qu'à faire preuve d'agilité!

Michel Operto

I've been leading IT projects for more than 20 years at telecom and computer manufacturers: Thomson Sintra, Digital Equipment, NCR, Nortel Networks, Orange Business Services. My passion is Project Management and leadership and I run a blog on the PM best practices at http://dantotsupm.com/