3 exemples de web social en Italie : Barilla, La Juve et le Parti Démocrate

Partager

L'agence TheBlogTV a été fondée par des anciens de Fullsix (agence dont une partie importante était italienne), l'agence numérique bien connue en France. La proposition de valeur originale de l'agence est de « se positionner autour des valeurs qui sont derrière les communautés, c'est-à-dire tout ce qui peut mettre les communautés au service des marques ».  Les représentants de TheBlogTV ont donc passé un peu de temps avec moi pour décrire trois bonnes pratiques italiennes qui nous donnent à la fois une vision un peu différente de l'Internet, une fenêtre sur un pays que nous connaissons assez mal, tout en pouvant en comprendre dans les grandes masses la langue, et en même temps, trois bonnes pratiques qui peuvent servir d'exemples et d'inspiration pour nos lecteurs. À l'origine, un ancien d'Endemol a donné une forte teinte multimédia vidéo à la nouvelle agence. À terme, TheBlogTV vise à permettre à toutes les communautés, pas seulement vidéo, de construire des contenus en collaboration avec les entreprises.

En 2010, alors que l'entreprise opérait en Italie depuis cinq ans, ces responsables ont décidé d'attaquer les clients à l'échelle européenne, et d'ouvrir en France, au Royaume-Uni et en Espagne. Le format de l'entreprise est hérité de son expérience télévisuelle, et elle "essaie d'exporter ces concepts dans les formats Web". La société italienne est forte, selon ses représentants, d'une vingtaine de « success stories » en Italie, dans les secteurs très variés qui vont des télécoms aux équipes de foot (on verra peu après un exemple avec la Juve). Le fil rouge de toutes ces initiatives, c'est la participation des utilisateurs, même si l'observation rapide des sites concernés démontre que l'exercice est plus ardu qu'il y paraît au prime abord.

 

exemple 1 : projet de communauté pour la Juve

Cet exemple est donc un très bon exemple de contenu généré par les utilisatrices. Le phénomène des « mamans blogueuses » y est sans doute pour quelque chose, même s’il est peut-être un peu moins développée qu’aux États-Unis. La grosse difficulté selon Salvatore reste de « pouvoir ouvrir les portes de façon entièrement transparente », les règles internes de l'entreprise ne le permettant pas toujours.

Il est en effet difficile de « sortir de la pub » pour reprendre l'expression utilisée par nos deux représentants de TheBlogTV, mais quand on n'y arrive, le jeu en vaut la chandelle !

Yann Gourvennec

Je suis spécialiste en systèmes d'information, marketing de la highTech et Web marketing. Je suis auteur et contributeur de nombreux ouvrages et Directeur Général de Visionary Marketing. A ce titre,  je contribue régulièrement sur ce blog pour le compte d'Orange Business Services sur les sujets du cloud computing et du stockage dans le cloud.