quels usages des smartphones et tablettes dans la e-santé ?

Partager

Confidentiel il y a encore quelques années (on estime à moins de 8% le nombre de professionnels de santé équipés), l'usage des terminaux mobiles se développe maintenant rapidement dans les établissements de santé. Nous constatons deux tendances: 

Voir la vidéo directement sur Dailymotion

1- la convergence d'usages existants déjà dans les établissements de santé vers ces nouveaux terminaux

Parmi les plus symptomatiques, nous pouvons citer la dictée numérique ou la recherche de personnes. Pourquoi acheter un terminal dédié (dictaphone numérique, Beeper ou terminal DECT, par exemple) alors que les smartphones proposent maintenant ces applications ?

Réduire le nombre de terminaux portés par les personnels de santé apporte déjà un certain confort mais cela permet aussi de calculer un ROI favorable à l'acquisition des nouveaux terminaux et de réduire les coûts d'exploitation.

2- l'apparition de nouveaux usages

Il y a une forte demande de la part des professionnels de santé pour pouvoir accéder à des applications métiers (Dossier Patient Informatisé, Imagerie Médicale, ...) en situation de mobilité dans les murs des établissements de santé comme hors des murs.

Même si la généralisation de ces solutions posent encore un certain nombre de questions notamment concernant la sécurité de l'accès à des données sensibles (donnée de santé à caractère personnel), l'adoption généralisée des smartphones et tablettes semblent déjà inéluctable.

Charles

Charles Brocker Du Lys

Charles Brocker du Lys est responsable depuis trois ans du centre de compétences Hôpital Connecté. Rattaché au sein d’Orange Business Services au domaine Unified Communications & Collaboration, il a notamment à ce titre la responsabilité de coordonner les développements produits d’Orange à destination des Établissements de Santé.