VivaTech 2017 : 4 start-up Orange qui réinventent le B2B

Partager

Qu’y a-t-il de commun entre une infirmière qui effectue un remplacement, un ingénieur du support client en intervention, un coach d’entreprise et un développeur PHP ? La réponse est le programme d’accompagnement des start-up d’Orange. C’est aussi VivaTech, le salon de la haute technologie et des start-up. Nous avons interviewé 4 entrepreneurs du domaine du business to business soutenus par Orange, montrant ainsi que le B2B se prête effectivement bien à la rupture apportée par les jeunes pousses.

 

Sur le stand d'Orange à VivaTech

PocketConfidant : coaching individuel

La première de ces start-up est PocketConfidant, une technologie à base d’intelligence artificielle dédiée au coaching individuel, au sein de grandes organisations.

Quel est le principe ? Le coach est un facilitateur qui écoute et accompagne les employés en questionnement. Au travers de techniques de communication comme la reformulation, il permet à ses clients de prendre conscience de leur environnement immédiat et des actions qu’ils peuvent prendre.

PocketConfidant est une intelligence artificielle qui vient ainsi en soutien d'une démarche de coaching (et non en remplacement). Son champ d’action porte aussi bien sur le besoin d'assistance aux personnes que sur des situations de transformation managériales ou technologiques. La solution de la jeune pousse française affiche ainsi l’objectif d'aider les personnels en transition à mieux faire face aux changements. La start-up a déjà déployé sa solution chez plusieurs clients multinationaux. L'humain est certes irremplaçable dans ce type de métier, mais cette solution permet de corriger certains des biais, en particulier les prix et la disponibilité des coaches.

Interview de Olivier Malafronte, fondateur de Pocket Confidant

Sensiolabs : une nouvelle offre en PaaS destinée à faciliter le travail des développeurs

Plus technique mais tout aussi utile, la nouvelle invention de Sensiolabs, le créateur du framework PHP Symfony aux 29 millions de téléchargements mensuels. L’éditeur français lance une nouvelle offre en PaaS, intitulée Sensiocloud, entièrement adaptée à l’environnement de développement Symfony, destinée à faciliter le travail des développeurs. L’idée est partie d’un constat simple : à l’heure où les leaders du marché sont bousculés par des jeunes acteurs capables de lancer une mise à jour logicielle à un rythme très rapide, il est nécessaire de gagner en agilité et de se hisser à leur niveau ; Sensiocloud permet de réaliser cela sans investissement.

L'expérience du développement y a été simplifiée à l'extrême : le développeur installe son code, puis tape une simple commande et ce code passe automatiquement en production après avoir été testé pour sa qualité, sa performance et sa sécurité. Ceci, tout en assurant la réversibilité. Une offre Ingénieuse qui devrait trouver sa place auprès des grandes entreprises et des e-commerçants.

Apizee : collaborer en temps réel avec des experts distants

La troisième start-up que nous avons interviewée, Apizee, a non seulement été aidée par Orange, elle a également été lancée par l’ancien Research Domain Manager d’Orange Labs. Son service phare permet à des utilisateurs de collaborer en temps réel avec des agents distants sur des problématiques d’expertise, d’inspection, de diagnostic ou de support. 

L'origine de la création d’Apizee remonte à une discussion avec un responsable de Lafarge qui devait faire face à des problèmes de coûts et de délais d'intervention.

Le principe de fonctionnement est simple : l’utilisateur, B2B ou B2C, va filmer une séquence vidéo avec son smartphone, pour montrer la panne et se faire assister rapidement. Cette solution fonctionne sur tous les mobiles et n’exige aucun téléchargement d’application.

Interview de Michel L'hostis, fondateur d'Apizee

Whoog : Mieux gérer les remplacements de dernière minute dans le monde hospitalier

Dernière et non des moindres de nos découvertes au salon VivaTech, la start-up Whoog de Guerric Faure semble promise à un très bel avenir.

Tout a commencé par une expérience personnelle. L'activité que Guerric Faure exerçait en tant que salarié l’a amené en effet à chercher, sans succès, une solution de gestion de crise. Ne trouvant rien sur le marché, il a développé lui-même une application. En la déployant dans le monde de la santé, les premiers utilisateurs se la sont appropriée pour gérer l'absentéisme.

Les CHU ont en effet le besoin impératif de remplacer rapidement des personnes qui ne sont pas à leur poste. Sans outil, le responsable de soins navigue dans son fichier Excel à la recherche de salariés en repos et les contacte. En cas d’insuccès, il devra faire appel à des agences d’intérim. Avec Whoog, tous les salariés de l'établissement indiquent leurs préférences en termes de services, et leurs compétences vont ensuite être validées. Une fois le vivier constitué, il est facile d’alerter en moins de 40 secondes les personnels qui vont pouvoir intervenir. Et les résultats sont là : Whoog équipe déjà 23% des CHU de France.

Whoog a bénéficié du programme d’accélération Orange Fab France et a reçu le Prix de l’Entrepreneur de l’année 2017 dans la catégorie santé.

Interview de Guerric Faure, le fondateur de Whoog

 

 

Pour aller plus loin

Vivatech 2017 – Zoom sur BIOMOUV : l'intelligence artificielle au service de programmes thérapeutiques connectés
Vivatech 2017 - Zoom sur la start-up Jokko$anté, la pharmacie communautaire digitale
Découvrez le catalogue des objets connectés

Yann Gourvennec

Je suis spécialiste en systèmes d'information, marketing de la highTech et Web marketing. Je suis auteur et contributeur de nombreux ouvrages et Directeur Général de Visionary Marketing. A ce titre,  je contribue régulièrement sur ce blog pour le compte d'Orange Business Services sur les sujets du cloud computing et du stockage dans le cloud.