[podcast] smart cities : utopie futuriste ou réalité ?

Partager

La dernière émission Place de la toile sur France Culture avait pour sujet les villes intelligentes. Nathalie LeBoucher, Directrice du programme « Smart Cities » d’Orange y était invitée, en compagnie d’Antoine Picon, architecte, ingénieur des ponts et chaussées, auteur et enseignant. Voici le podcast de l'émission :

Vous ne pouvez pas lire le podcast ? Cliquez ici

smart cities : définitions et usages

Antoine Picon commence par donner une définition de cette ville intelligente : "c’est une ville dans laquelle on a suffisamment de capteurs, de puces pour savoir ce qui se passe d’un point de vue informationnel : les consommations de compteurs,  les problèmes d’embouteillage, de micro occurrences, l’état des différents réseaux techniques…"

En bref une ville dans laquelle les technologies numériques (machine to machine, RFID, NFC et autres) ont une place prépondérante dans le but d'y améliorer transports, énergie et rapports des habitants avec leur ville.

Nathalie Leboucher ajoute à cette définition l’étape suivant cette phase informationnelle  : « l’autre étape est de traiter ces données, ce que l’on appelle du data mining (exploration de données) et surtout de restituer cette information. Et c’est pour ça que le smartphone est clé car c’est l’outil du citoyen. »

Par exemple, lorsque des gens circulent sur une autoroute, les données mobiles permettent de savoir combien il y a de personnes et à quelle vitesse elles avancent : on peut en déduire un trafic autoroutier, prévenir les congestions mais surtout en informer les automobilistes.

En réponse aux questionnements sur le respect des données privées, Nathalie Leboucher souligne qu’ il est important que ces données soient anonymisées. D’où la surveillance de la CNIL (commission nationale de l’informatique et des libertés) dans chaque processus de réutilisation des données.

ça existe vraiment une ville intelligente ?

Malgré ces quelques nouveaux usages précédemment cités, on peut se demander si la "smart city" existe vraiment ou s’il s’agit d’une utopie futuriste. Antoine Picon  explique  que nous vivons en partie déjà dans des villes intelligentes.

A Paris par exemple, des puces sont installées dans des arbres pour mieux gérer le patrimoine biologique de la ville, les compteurs d’eau sont télé-relevés et la circulation est monitorée. Finalement, les objectifs de ces villes intelligentes se résument ainsi :

  • Technique : faire fonctionner plus efficacement les systèmes urbains, y compris pour le développement durable
  • Améliorer le quotidien : connaitre l’arrivée du bus en temps réel sur votre smartphone par exemple
  • Participation plus grandes des citoyens à la vie démocratique de la cité

Et pour vous, elle ressemble à quoi la ville intelligente du futur ?

Olivier Rubellin

Crédit photo : © Konstantin Sutyagin - Fotolia.com

Olivier Rubellin

Hello ! Anciennement au sein de l'équipe digitale d'Orange Business Services, j'ai travaillé sur la gestion des médias sociaux et sur la production de contenus multimédia. On peut  toujours discuter @olivierrub :-)