Piratage des claviers avec fil par écoute électrique

Partager

Depuis que l'informatique existe, il est possible de 'sniffer' les émanations électromagnétiques émises par les divers équipements (ordinateur, ...), tant par leurs composants électroniques que celles émises par les flux électriques en transit dans des câbles.

Récemment, des étudiants de l'Université Polytechnique de Lausanne se sont amusés à démontrer les principes de cette pratique. Ils se sont appuyés sur une ou plusieurs de quatre techniques différentes, et écouter avec des moyens finalement à la portée de tout un chacun et jusqu'à une distance de 20 mètres de l'équipement 'écouté'.

Ils ont pu ainsi capturer pour 11 claviers différents (PS/2, USB ou de portable) vendus de 2001 à 2008 tout ou partie des caractères tapés par l'utilisateur.

Ils en concluent que les claviers vendus à ce jour, pour diverses raisons tel le coût, restent inadaptés pour une utilisation confidentielle. 

 

                 

 
  Video Experiment 1 on DailyMotion


   

                               

   
    Video Experiment 2 on DailyMotion
 

Nicolas Jacquey
Blogger Anonymous

-