Attaques en déni de service : Arme officielle de la Russie ?

Partager

Les attaques en déni de service font partie des armes de destruction utilisées dans le monde on-line. Rappelez-vous : En Mai 2007, l'Estonie a été la cible d'attaques numériques qui ont été attribuée à la sphère d'influence de la Russie. Certains penchaient pour des actions de type "cyber-guérilla" alors que d'autres défendaient un scénario dans lequel l'état Russe était directement intervenu.

L'information a été relayée depuis quelques jours sur de nombreux sites d'information, celle-ci a été donnée par Sergei Markov, un député de Douma appartenant au parti de Putin. Lors de l'interview donné aux journalistes, il reconnait que cette attaque a été organisée par un membre de son équipe, sans le nommer bien sûr... :-)

C'est assez surprenant : D'habitude, ce genre d'informations n'est connu que plusieurs dizaines d'années après... Est-ce de la désinformation ou cela fait-il partie d'une stratégie de communication plus globale visant à démontrer l'avance que la Russie possède dans ce nouveau théatre de guerre qu'est le monde numérique ? Sans être un expert en stratégie militaire, je me pose la question...

Quelques liens pour plus d'informations :
[1] - SANS, Internet Storm Center, Behind the Estonia Cyber Attacks, March 8, 2009
[2] - Radio Free Europe - Radio Liberty, Behind The Estonia Cyberattacks, March 6, 2009
[3] - TheRegister.co.uk, Russian politician: 'My assistant started Estonian cyberwar', March 10, 2009
[5] - Softpedia, Two-Year-Old Cyberattack on Estonia Again in the Spotlight, March 9, 2009

Jean-François Audenard

Au sein de la direction sécurité du Groupe Orange, je suis en charge de la veille sécurité et de la prise en compte de la sécurité dans le cycle de vie des produits et services. Je suis passionné par la sécurité informatique et prends énormément de plaisir à partager cette passion via des vidéos, présentations et articles. Franchise, optimisme et bonne-humeur sont mes moteurs quotidiens. Vous avez des questions, des idées, des propositions : vous savez où me trouver ! :-)