Photos - Voix - Video : l'entreprise est elle prete ?

Partager

La révélation étonnante sur la vente sur eBay  supposée d'un appareil photo d'un agent du renseignement de sa Majesté  (cf. Le Figaro - AFP  )qui contenait des photos particulièrement sensibles pose la question de l'attitude des entreprises vis à vis des nouveaux formats d'information.

Une photo, une conversation enregistrée ou une vidéo peut contenir beaucoup d'informations clés pour l'entreprise.

Quelques exemples ? la dernière enquête qualité qui révèle des défauts graves dans une pièce grâce à un cliché, la Vidéo du dernier meeting de lancement de produit avec ses débats sur les prix et la marges, le "chat" sur les  contrats chauds en cours de négociation, le PowerPoint remplis de graphe sur les  rémunérations. etc...

Faut-il attendre que la carte SD de l’APN qui contient ces photos sensibles mélangées à des clichés de vacances finisse au labo photo pour en prendre conscience ? Il est temps pour les entreprises de prévenir ces usages, maitriser ces flux "collaboratif multimédia", et s'assurer (au moins) qu'elle en dispose d'une copie.

Je sais ! Ce n'est pas sur le disque dur officiel du pc officiel !

Mais est ce une raison pour perdre ces informations ?

Jean-Michel Craye
Responsable de la stratégie End User and Customer Care au sein d'Orange Business Services
Directeur marketing Securité au sein d'Orange Business Services.
Directeur Marketing et Ventes d'IPSEO.COM spécialiste des solutions WEB en SAS.
Directeur des systémes d'information du groupe Fleury Michon.
Consultant et Directeur de Projet au sein Digital Equipment - Compaq