Cybercriminalité SA, une société comme une autre ?

Partager

NDA :Merci à Olivier R qui a été mon inspirateur, et qui au péril de sa vie m’a rapporté une bande sur une présentation faite par une société russe de sécurité en Italie. Je ne suis humblement que le transcripteur.

Bonjour Messieurs, je me présente, je m’appelle Boris Goudounov, et je suis Vice-Président de la société MCA dont le siège est à Moscou, MCA voulant dire Moujik Computer et Associés. Je dois tout d’abord vous remercier Monsieur Corticoleone et Monsieur Caponetti de me recevoir dans votre siège à Palerme.

Notre société fondée en 1991 à Saint Petersbourg, et regroupant alors une dizaine de hackers de l’ex KGB, s’est, d’abord de part les compétences que nous avions, investi dans l’espionnage industriel. Depuis le boom d’Internet dans les pays occidentaux, nous nous sommes naturellement positionné dans le secteur de la cybercriminalité. Nos bénéfices ont faits des bons, ainsi l’année dernière, nous avons réalisé une augmentation de 5367% de notre chiffre d’affaire. Nous vous promettons, si vous investissez dans notre société un retour sur investissement de 15 jours. Ce qui, je crois est largement inférieur à vos marchés actuels, comme le trafic de drogue, la contrebande d’alcool et de cigarettes, et la traite des blanches, respectivement avec un ROI de 6 mois, 1 an , et deux ans.

Nous avons une large gamme de produits et de solutions à vous proposer. L’espionnage, notre activité historique, ne représente maintenant que 10% de notre CA. Bien que les ordinateurs de l’armée américaine, et d’un banque anglaise soient arrivés miraculeusement à nos bureaux. Notre produit classique comme le vol d’identité(avec le numéro de carte de crédit qui va avec) ou de comptes type Paypal ou autres continue de bien marcher. Depuis quelques années, nous sommes passés au stade industriel en créant nos botnets. Cela a été facile de les créer, promettre de l’argent, des faux anti-virus ou anti-spyware freeware, et hop… Nous introduisons dans le programme un de nos chevaux de Troie maison, indétectable et indétecté, et l’affaire est faite. Ces botnets nous servent pour nos campagnes de spams ou de phishing, qui nous rapportent pas mal d’argent pour un investissement ridicule. Nous pouvons aussi les louer à des sociétés comme les vôtres, par exemple, pour exercer un chantage sur les sites marchands. Du genre, 10 Millions de dollars ou votre site sera attaqué pendant 24 heures, et cela marche. En parlant de chantage, nos experts ont crée un algorithme d’encryption qui couplé à nos chevaux de troie, chiffre toutes les données d’un poste utilisateur, et la société doit payer pour récupérer ses propres données !

Depuis peu, puisque nous avons les meilleurs experts sécurité au monde, nous pouvons réaliser tout projet d’intrusion ou de récupération.

Voilà Messieurs, j’espère que nous allons ouvrir une longue et fructueuse collaboration.

Des questions ?

NDA : MCA recrute, Boris m’a promis de mettre en exclusivité sur notre blog son annonce.

Nicolas Jacquey
Philippe Maltere

_