sécurité des mobiles : vers une prise de pouvoir des éditeurs de sécurité ? part.1

Partager

La dernière étude Gartner du 17 mai 2012 confirme la montée en puissance des éditeurs de sécurité, et plus spécialement ceux présents sur le poste de travail, dans le monde du Mobile Device Management.

Je vais tenter d’expliquer pourquoi ces éditeurs spécialisés dans la sécurité vont prendre de plus en plus d’importance face à des Pure Players du monde de la mobilité.

les forces en présence

Selon Gartner, à l’exception de Kasperky (dont je reparlerais), 4 des 5 leaders du marché de la sécurité du poste de travail sont des acteurs qui comptent sur le marché du MDM et de la sécurité mobile :

  • Sophos, Mc Afee et Trend Micro sont des « niche players »
  • Symantec est « challenger »
  • IBM et LANDesk sont classés « visionnary » dans le domaine de la sécurité du poste de travail et respectivement « visionnary » et « niche player » dans le domaine du MDM

En 2012 nous avons 6 sociétés (sur 20 classées) présentes dans les deux Magic Quadrant (1 et 2) : elles représentent près du tiers (30%) des sociétés classées par le Gartner dans le domaine du MDM. Ces sociétés doublement classées n’étaient que 2 sur 23 en 2011, soit 8,7 % des acteurs du marché !

sécurité des mobiles

quel acteur pour quelle situation ?

Sur le schéma ci-après : en blanc les nouveaux entrants 2012, en noir les acteurs présents en 2011 (source : Gartner).

Selon moi, il convient d’ajouter Fiberlink, classé comme « leader » cette année et dont la solution MAAS 360 est issue du monde de la protection du poste de travail. Sans préjuger de l’importance de ces différents acteurs en terme de parc installé, de chiffre d’affaire ou de volume de terminaux gérés, tout laisse à penser que c'est là un mouvement de fond.

Une autre étude du Info-Tech Research Group classe clairement Mc Afee et Symantec comme « emerging player » dans le domaine du MDM.

les absents n’ont pas toujours tort

Absents du Gartner et pourtant bien présents sur le marché, Juniper et Kaspersky offrent également des solutions en matière de sécurité mobile.

Si Kaspersky va dans le même sens que ses concurrents Mc Afee et Symantec, Juniper a un positionnement différent. En effet, même si le rachat de SMobile leur permet de proposer des fonctionnalités de sécurité de type firewall, antispam et antivirus / antimalware, la grande force de Juniper réside dans l’unicité du client Pulse MSS qui assure à la fois la connexion VPN SSL vers le SI de l’entreprise et la sécurité du terminal là où d’autres éditeurs proposent d’installer plusieurs applications.

Alors, certes, il manque à certains acteurs des briques fonctionnelles comme le Telecom Expense Management pour satisfaire aux critères du Gartner mais je dois souligner que des composantes de sécurité disparaissent chez certains acteurs historiques du MDM. Par exemple, dans la dernière livraison de SAP Afaria, les fonctionnalités de sécurité (AV, FW etc) disparaissent au profit d’add-on de reporting venant du rachat de Business Object.

A chaque acteur sa stratégie.

Nous verrons ensemble dans une deuxième partie comment ces éditeurs de sécurité en sont arrivés là.

Philippe

crédit photo : © Enjoy - Fotolia.com

Philippe Macia

Après un passé de formateur, d’opérationnel IT, d’avant-vente technique et de responsable service client, j’ai rejoint l’équipe sécurité d’Orange Business Services en tant que chef de produit. Je suis très attaché à l’expérience utilisateur et à la simplicité d’administration des solutions que nous créons. Mes maîtres mots : partage du savoir, logique, pragmatisme et simplicité.