Les voyages informent la jeunesse

Partager

   En cette période de congés, on ne peut s'empêcher de penser aux voyages au delà de nos frontières. Que se soit pour des raisons personnelles ou professionnelles, nous sommes nombreux à quitter le territoire avec dans nos bagages nos indispensables téléphones mobiles, ordinateur portable et autre périphériques mobiles. Mais y a-t-il un risque à se refuser à couper tout lien avec le travail?
  C'est à grand renfort de sensibilisation télévisuelle que les Etats Unis mettent le doigt sur les problèmes de sécurité liés à la mobilité. Sur fond de Jeux Olympiques, les journaux informent les auditeurs que "toutes les informations envoyées électroniquement (par fax, PDA, ordinateur ou téléphone) peuvent être interceptées". Aussi il est recommandé de "laisser à la maison tout appareil électronique" et si l'on est obligé d'avoir dans ses bagages un téléphone mobile, "de veiller à lui retirer ses batteries". En effet, Joel Brenner, actuel "National Counterintelligence Executive", vient expliquer qu'il est possible à un tiers d'allumer à distance votre téléphone portable est d'en activer le microphone afin d'espionner ce que vous dites.
   Sans tomber dans une telle "paranoïa" quelques règles simples mais non exhaustives peuvent permettre de limiter les risques :

  • Avoir un mot de passe robuste que l'on modifie fréquemment,
  • Tenir à jour les composants logiciels : de sécurité (antivirus...), applicatifs ainsi que le système d'exploitation,
  • Limiter sa connectivité aux seuls réseaux réellement utilisés (ex: désactiver le Wifi si l'on en a pas l'usage, etc)
  • Véhiculer ses informations sensibles (mots de passe, documents confidentiels...) au travers de flux chiffrés.

   Bon voyage.

Nicolas Jacquey
Christophe Roland

Edit de l'équipe Orange Business Services : Christophe a quitté le groupe Orange depuis ses derniers articles