la France est vice-championne du monde... de l’envoi de spam

Partager

A défaut d’avoir disputé la finale de la coupe du monde de football la France peut se consoler : à en croire Sophos la France est vice-championne du monde du Spampionship derrière les États Unis.

Sur les 3 derniers mois la France représenterait 6,7 % du spam mondial dépassant la Chine médaille de bronze avec 6,2 % ! On notera une belle progression de notre pays qui ne se classait que huitième au premier trimestre de l’année.

Source  : Sophos - Spam-relaying « dirty dozen » countries by volume – Q2 April-May-June 2014

 

Rapporté au nombre d’habitants nous perdons pourtant notre belle deuxième place et redescendons à la cinquième place du classement Sophos.

Avec un autre critère, celui du pourcentage de spams détectés par rapport au volume total, Cisco place également la France au cinquième rang au cours du dernier mois et Kaspersky au septième rang en Mai 2014. Tous ces classements font de nous globalement un mauvais élève. Seul Spamhaus nous permet de sauver l’honneur : la France ne fait pas partie des 10 pays envoyant le plus de spams au moment où j’écris ce post.

Aussi anecdotique que soient ces classements ils ont comme intérêt de nous rappeler que le spam n’est pas mort. Si 2013 avait été l’année d’une baisse record du volume des spams dont je parlais ici le spam a-t-il encore de l’avenir ? en raison de la neutralisation de plusieurs réseaux de botnets ce reflux du spam n’a été qu’une accalmie.

Selon Cisco dont les solutions cloud voient passer un grand nombre de messages, on aurait même dépassé le volume de Spam mesuré avant la désactivation de Grum.

Image empruntée à Cisco via Senderbase - Les chiffres sont en milliards par jour !

Le spam n’est donc malheureusement pas mort ! Si nous l’avions un peu oublié au profit des APTs et autres sujets plus brûlants, les pourriels nous pourrissent encore la vie et chercheront à le faire sans doute encore longtemps !

Philippe

Crédit photo : © designsoliman - Fotolia.com

télécharger : [PDF] le spam en entreprise le temps d’un café

Philippe Macia

Après un passé de formateur, d’opérationnel IT, d’avant-vente technique et de responsable service client, j’ai rejoint l’équipe sécurité d’Orange Business Services en tant que chef de produit. Je suis très attaché à l’expérience utilisateur et à la simplicité d’administration des solutions que nous créons. Mes maîtres mots : partage du savoir, logique, pragmatisme et simplicité.