Augmentation du vol des information des cartes de crédit

Partager

Dans son dernier rapport Symantec Report on the Underground Economy, la société Symantec confirme la tendance des cybercriminels à s'intéresser de plus en plus à la collecte des données bancaires. En piratant des sites qui stockent ce type d'informations, ils établissent ainsi des bases de données qu'ils revendent alors au travers d'IRC (Internet Relay Chat) au plus offrant.

Par chance, la France est un pays dans lequel, dans la plupart des cas, le paiement se fait directement par l'intermédiaire de l'établissement bancaire, ce qui fait que le commerçant ne stocke pas d'information bancaire, mais seulement un numéro d'accord pour la transaction.

Malheureusement, tous les commerçants, même français, ne suivent pas cette méthode, et le piratage de certains a déjà permis de collecter des dizaines de milliers de numéros de cartes bancaires dont celui de...Bill Gates. :-)

Dans ces périodes de turbulences financières qui semblent préparer de tristes lendemains, il est probable qu'il va y avoir une recrudescence de ce type de pratique. Aussi, il est plus que jamais recommandé, lors d'achats sur Internet, de s'assurer que le paiement se fait auprès d'une banque, établissement bien plus sensible à la sécurité qu'un simple commerçant.
De plus, JAMAIS votre banque (ou Paypal ou eBay) ne vous enverra de mail pour vous connecter sur son site pour telle ou telle raison en y joignant une URL dans le message. Si elle le fait, pensez à considérer un changement d'établissement.
Dans tous les cas, tapez par vous-même l'URL de votre établissement financier, en fermant tous les navigateurs déjà ouverts auparavant si vous avez vraiment peur d'une malveillance.

Nicolas Jacquey
Blogger Anonymous

-