rencontre avec les Anonymous

Partager

L'épais brouillard commence à peine à se dissiper au dessus des pistes de l'aéroport de Roissy lorsque j'aperçois la silhouette fine de mon invité dans le hall de l'hôtel. Pourquoi cet entretien ? Vous le saurez à la fin de cet article !

"La nuit a été une nouvelle fois trop courte" me confie Dr Black qui termine la rédaction de quelques emails avant de clore la connexion sécurisée de son ordinateur portable et de ranger son dongle 3G dans sa poche.

"Ce n'est pas encore cette fois-ci que nous pourrons profiter d'une bonne table parisienne, mon vol pour Amsterdam est à 13 heures" me dit-il en souriant !

Après les habituels échanges de politesse, nous rentrons très vite dans le vif de ce sujet et mon impatience est aussi grande qu'est longue ma liste de questions..

Dr Black, en quelle année as-tu rejoins les Anonymous ?

J'ai été très impressionné par les 9000 warriors mobilisés pour le "Great Habbo Raid" de 2006. Donc en 2007, je n'ai pas pu résister à l'envie de participer au raid. Je ne suis pas sûr que l'on parlait à l'époque des Anonymous ...

en 2007 pourtant, les médias citent déjà un groupe appelé Anonymous ?

Oui, je crois que lors de l'opération Hal Turner, le terme Anonymous est apparu dans la presse. C'est surtout avec l'affaire Forcand au Canada que les forces de police vont parler d'un groupe nommé Internet Vigilante Group et le rattacher à un groupe plus global : les Anonymous.

l'année suivante, en 2008, c'est le projet Chanology et le début des attaques DDoS ...

Oui, lorsque l'Eglise de Scientologie demande la suppression d'une vidéo postée sur YouTube arguant d'une violation de Copyright. La riposte est alors à base d'attaques de type Déni de Service contre les sites web de l'organisation, des canulars téléphoniques et l'envoi massif de Black Faxes, des pages entièrement noires, faxées en boucle. Les revendications sont là clairement signées Anonymous.

... et l'apparition du masque de V ?

Lors des manifestations de 2008 contre l'Eglise de Scientologie, plusieurs manifestations vont rassembler de 7000 à 8000 personnes dans de nombreuses grandes villes du monde entier. Pour éviter toutes représailles, les manisfestants portent le masque de V, personnage de la banse dessinées V pour Vendetta.

à l'époque, vous êtes aussi accusés des attaques contre l'Epilepsy Foundation of America ?

Si tu le permets, je vais rester très prudent sur cette histoire. Le magazine Wired News a accusé des membres du groupe Anonymous d'avoir introduit des messages et des animations JavaScript sur le site du forum de cette association, dans le but de provoquer des migraines et des convulsions chez les personnes épileptiques. Même le FBI n'a pas pris au sérieux cette accusation et beaucoup pensent qu'il s'agit d'une contre-offensive liée au projet Chanology.

et déjà, se dessine le rôle ambigu du forum 4chan ?

Quel est le rôle de 4chan ? Voilà une excellente question ! Beaucoup ont longtemps cru que 4chan était le lieu unique de rassemblement des Anonymous. La vérité est pourtant ailleurs, comme dit Mulder (rires). Oui, ce forum est un forum anonyme et certains échanges de propos ont déclenché par exemple les attaques DDoS contre le site Support Online Hip Hop en 2008, mais il n'a jamais été revendiqué comme propriété et repaire officiel des Anonymous.

tu souhaites évoquer l'opération Youtube Porn Day ? 

Non pour de multiples raisons : de nombreuses vidéos pornographiques, masquées sous des titres ou des intitulés attrayants pour des enfants ou des familles, ont été téléchargées sur le site YouTube début 2009. Certains médias ont là encore rapporté des instructions opérationnelles incitant à ces uploads, qui émanaient du forum 4chan. Pourtant, rien n'a permis d'impliquer le groupe des Anonymous dans cette opération.

2009 devient alors pour vous une année charnière dans la lutte politique ...

Tout démarre lors des élections présidentielles iraniennes et des émeutes qui s'en suivirent. Face à la censure dans le pays, le groupe des Anonymous et The Pirate Bay lancent un site de soutien et d'informations qui rassemblera jusqu'à 22000 membres. Suivront ensuite les opérations Didgeridie (attaques DDoS) et Titstorm (défacements) contre les autorités australiennes qui souhaitaient instaurer une législation relative au filtrage des sites web. Ce qui fut considéré par beaucoup d'Anonymous comme une forme de censure d'Internet.

... et 2010 marque l'arrivée d'opérations plus médiatiques comme Payback ?

Payback, c'est l'arroseur arrosé (rires) ! Plusieurs companies indiennes mandatent la société Aiplex Software pour mener des attaques DDoS contre les sites refusant les injonctions de fermeture d'ayants-droits comme la Motion Picture Association of America. Les Anonymous s'organisent alors pour contre-attaquer et lancer des opérations de DDoS d'une extrême envergure. Dans la foulée, d'autres attaques contre des ayants-droits de l'industrie musicale auront lieu.

et comme le Père Noël, les Anonymous ont été très généreux en décembre ...

Généreux en nombre d'attaques, certainement ! Il faut dire que l'actualité politique internationale y est pour beaucoup : la publication des câbles diplomatiques par le site Wikileaks a entrainé une modification importante des positions de certaines acteurs, ceux qui hébergaient les données ou assuraient la logistique nécessaire à la collecte de fonds pour Wikileaks. Arrive alors l'opération Avenge Aussange et les attaques DDoS des sites d'Amazon, PayPal, MasterCard, Visa et d'une banque suisse. Les derniers évènements en Tunisie et Egype sont également la source de nouvelles attaques ces dernières semaines.

considères-tu aujourd'hui l'organisation mieux organisée techniquement ?

Incontestablement car des moyens nouveaux ont été mis en place ces dernières années pour assurer la diffusion de certains outils, Low Orbit Ion Cannon par exemple, qui n'était au départ qu'une application pour stresser les réseaux. Comme toute autre organisation, la présence sur Internet se traduit par un blog d'actualités, AnonOps Communications, un site dédié aux infrastructures IRC, AnonOps Network, une radio Internet et l'émergence de chapitres locaux ou nationaux. Les Anonymous auraient donc une localisation physique ? Oui, un hébergeur Bulletproof domicilié au Panama !

au final, si je te demandais de définir les Anonymous, que me répondrais-tu ?

Contrairement à la définition qui vient à l'esprit de beaucoup de monde, l'Anonymous n'est pas quelqu'un dont on ignore le nom ou l'identité. Je le définirai plutôt comme une personne qui n'est pas connue ou même reconnue. Tout un chacun pourrait alors, à un moment donné, face à une situation qu'il estime injuste ou par laquelle il se sent non reconnu, rejoindre un groupe sans nom et sans leader, que l'on appelerait les anonymes. N'a-t-on pas attribué de nombreuses oeuvres du début du XXème siècle à des peintres dit "maîtres anonymes" ?

épilogue et note importante du rédacteur

Cet article n'est malheureusement qu'une pure fiction et ne relève que du fantasme qu'il saurait possible d'obtenir une interview en bonne et due forme d'une personne prétendant s'exprimer au nom des Anonymous.

Les faits exposés ont néanmoins comme source les nombreux articles publiés sur Wikipédia et Encyclopedia Dramatica et qui abordent les différentes opérations attribuées aux Anonymous.

Vincent Maurin

Chez Orange Business Services, je suis en charge du domaine Sécurité au sein de la Direction du Développement des Produits et des Services. Mes expériences passées au cœur d'entités opérationnelles m'amènent à porter un regard particulier sur les difficultés de mise en œuvre des politiques et stratégies de sécurité pour les entreprises. Sécurité, efficacité et pragmatisme sont mes principaux axes de réflexion.