Nouveau consortium américain pour lutter contre le cybercrime

Partager

Après le BSA, un nouveau consortium américain destiné à lutter contre les cybercrimes, constitué d'administrations gouvernementales, d'entreprises et d'institutions académiques regroupées en une organisation caritative, vient d'être créé.

Parmi les entreprises parties prenantes, on trouvera Lockheed Martin, Intersections, Inc, IBM, LexiNexis, Visa Inc, les 'Secret Services' américains (à ne pas confondre avec la CIA), les U.S. Marshals, Identity Theft Assistance Corp. (ITAC), Information Technology Association of America (ITAA), le National Center for Missing and Exploited Children (NCMEC), Wells Fargo & Co., Fair Isaac, Dragnet Solutions, et l'Université du Texas à Austin.

Cette nouvelle entité sera spécialisée dans la recherche en gestion d'identité, afin d'améliorer la gestion des identités des personnes pour réduire les crimes tels que le vol d'identité, la fraude, les traffics humains et de drogue, et le terrorisme, et plus précisément :

- la fraude et le vol d'identité, le cybercrime, les délits par ordinateurs, l'association de cybermalfaiteurs, la fraude et la chasse aux cyberprédateurs sexuels

- la cybersécurité et la cyberdéfense, l'immigration illégale et le traffic humain, le terrorisme informatique et financier

- la fraude financière, le vol de données, la fraude eCommerce, la fraude aux services publics et de santé

Nicolas Jacquey
Blogger Anonymous

-