manifeste écolo : et la sécurité dans tout ça ?

Partager

Le 27 Septembre 2011, nous avons épuisé les ressources naturelles annuelles maximums que nous étions censés ne pas dépasser pour que notre planète puisse supporter l’activité humaine sans qu’il y a un impact mesurable sur l’avenir. Bref, nous avons dépassé la capacité d’auto régénération théorique de notre écosystème.

Une déclaration qui est sans doute source de polémiques sur le mode de calcul, les impacts, etc;

Néanmoins, à l’heure où l’activité sécurité déploie de plus en plus de boitiers dans les infrastructures et est annoncée en croissance constante, cette préoccupation écologique serait intéressante à prendre en compte pour mesurer l’impact de notre domaine spécifique.

quid de la sécurité green ?

En effet, il est aujourd’hui encore assez rare de voir, en plus des demandes touchant les fonctionnalités des solutions, une prise en compte pour comparatif des besoins en alimentation électrique, en dégagement de chaleur ou encore en facilité de recyclage des éléments physiques de solutions.

Et si aujourd’hui il est possible de constater que la compétition entre des constructeurs comme un Alcatel-Lucent ou un Cisco se trouve dans l’argumentation « verte », un nouveau vecteur de différenciation, il est dommage qu’il n’y ait pas encore de benchmark indépendant à forte visibilité qui nous poussent tous, à la fois constructeurs et intégrateurs, à transformer ce différenciant en passage obligé.

conclusion

Alors, quelle solution et quelle motivation crédible pour l’avenir ? Il n’y a pas de solution toute faite, mais si la sécurité est capable de promouvoir le green en adoptant simplement les arguments de l’IT traditionnel que sont une amélioration de l’image, une optimisation des coûts dans certaines situations et une conscience apaisée en essayant d’apporter sa petite pierre à l’édifice, l’avenir s’annoncera probablement un peu plus rose.

Pour ceux qui ne sont pas enflammés par les grands discours, peut être qu’une argumentation plus simple qui couple green et best practice pourrait être plus acceptable : un poste dont la session est verrouillée avec une mise en sommeil couplée de l’écran, c’est tout simplement une sécurisation de l’accès aux données renforcée et un peu d’énergie économisée. 

Cedric

crédit photo : © Beboy - Fotolia.com

Cedric Baillet

Membre actif de la communauté sécurité d'orange Business Services, je suis aujourd'hui en charge, au sein de l'équipe marketing « sécurité »,  de la bonne prise en compte de la sécurité dans nos offres traitant des communications sur IP, et cela du mode cloud à l'intégré classique. Un large périmètre pour rencontrer des problématiques complexes sur le plan technique comme sur le plan organisationnel. Bref, un océan de motivation pour toute personne qui marche  au challenge et à l'envie d'apprendre.