écoute satellitaire : les drones Predator pris en défaut

Partager

Et oui, vous lisez bien : il est possible d'écouter les communications d'un drone militaire de type Predator (environ 4,5 Millions de dollars la pièce).

La raison est simple : les communications entre ce joujou technologique et les satellites géostationnaires ne sont pas cryptées !

Vous prenez donc votre antenne satellite, un PC, et le logiciel SkyGrabber (26 dollars) et c'est parti : il vous est possible de voir ce que le drone Predator est en train de filmer. Mettez cela dans les mains de personnes un tant soit peux intéressées (c'est justement le cas ici) et elles savent ce que les militaires regardent derrière leur "grand œil" volant.

Des communications de nature militaire en clair et accessible à quiconque se trouve dans la zone de couverture du satellite concerné... Il y a de quoi halluciner. :-) Et ce n'est pas une info bidonnée : c'est bien réel (voir cet article du Wall Street Journal ou celui du The New York Times), le Pentagone plaidant coupable.

Trop fort (si on peut dire)...

Est-ce une grosse nouvelle que les communications satellites peuvent être écoutées/captées simplement ? heu...et bien non : pour ceux qui suivent et qui lisent avec attention et intérêt ce blog, je vous renvoie à l'article du 18 Février 2009 intitulé "Ecoutes satellitaires : à la porté du premier hacker ?"

Jeff

Jean-François Audenard

Au sein de la direction sécurité du Groupe Orange, je suis en charge de la veille sécurité et de la prise en compte de la sécurité dans le cycle de vie des produits et services. Je suis passionné par la sécurité informatique et prends énormément de plaisir à partager cette passion via des vidéos, présentations et articles. Franchise, optimisme et bonne-humeur sont mes moteurs quotidiens. Vous avez des questions, des idées, des propositions : vous savez où me trouver ! :-)