Des élections sous haute tension

Partager

   On connaissait l'influence des champs magnétiques sur les supports de sauvegarde. On sait maintenant évaluer le pouvoir électoral de l'électricité statique.
   En effet, 1500 votes supplémentaires ont été comptabilisés pour un candidat lors d'une récente élection locale à Washington. Les votes de 326 personnes ont été enregistrés sur une cartouche, qui une fois introduite dans l'ordinateur chargé de les comptabiliser, a fait apparaitre 1500 nouveaux enregistrements. Le bureau de vote mène actuellement des investigations et pointe du doigt "l'électricité statique".
   L'histoire ne dit pas si le nombre de votes supplémentaires est proportionnel à la charge électrostatique, ni si on doit être à la masse lorsque l'on se retrouve dans l'isoloir. Certains se demandent si ce dysfonctionnement peut être causé à distance et si l'on peut ainsi invalider facilement le résultat d'une élection. Restons donc au courant des suites données à ces recherches.

Nicolas Jacquey
Christophe Roland

Edit de l'équipe Orange Business Services : Christophe a quitté le groupe Orange depuis ses derniers articles