Authentification biométrique : c’est du public !

Partager

2 nouvelles viennent de me faire réagir :

  • La première ressemble un peu à du gadget et cela n’a aucune implication réelle (quoique, vendre des cigarettes à des mineurs = c’est mal). Cela éclair simplement sur le fait que la mise en place de nouvelles solutions ‘magiques’ devrait être accompagnée de tests basics avant le déploiement (vieux cheval de bataille).
  • La seconde repose la question des empreintes digitales pour l’authentification. Je prône une position depuis des années, indiquant que les empreintes sont une donnée publique ! A ce titre elles sont parfaites pour identifier les personnes mais surtout pas pour les authentifier. Le second problème est lié à la réaction du magasin qui ne semble pas prendre la réelle mesure du problème. Je ne sais toujours pas à partir de quel moment les responsables de projets intégrerons la sécurité au début de la reflexion et non pas a posteriori…
Philippe Conchonnet

Au sein d’Orange Business Services, je m’occupe de la promotion de la sécurité aussi bien auprès des équipes internes qu’auprès de nos clients. Je travaille dans la sécurité depuis une quinzaine d’années sur des parties techniques, organisationnelle ou promotionnelle. Améliorer la perception de la sécurité en entreprise est un de mes axes majeurs.