Allo ? Vous êtes enregistrés…

Partager

Citizen Lab, un groupe de recherche de l'université de Toronto, affirme que l’applicatif TOM-Skype (le skype utilisable en chine) stockerait des conversations chat. Non seulement les échanges entre les utilisateurs TOM-Skype (Chine vers Chine) mais aussi les échanges vers Skype (vers l’international). Josh Silverman président de Skype a tout d’abord dit qu’il était « profondément désolé » et pas du tout au courant, il s’est ravisé par la suite, en expliquant que tout le monde savait que la Chine filtrait les conversations, et que c’était des modifications faites par TOM Online à l’insu de Skype.
La peur provient surtout du stockage de ces informations qui semble hasardeux puisque les universitaires auraient réussi à y accéder. Les données stockées seraient ENORMES et pas seulement sur des mots clés mais aussi sur des utilisateurs précis.
Aller juste pour être certain d’être archivé : « parti communiste », « Tibet », « Jeux olympiques », « Hu Jintao », « démocratie »

Philippe Conchonnet

Au sein d’Orange Business Services, je m’occupe de la promotion de la sécurité aussi bien auprès des équipes internes qu’auprès de nos clients. Je travaille dans la sécurité depuis une quinzaine d’années sur des parties techniques, organisationnelle ou promotionnelle. Améliorer la perception de la sécurité en entreprise est un de mes axes majeurs.