quand les marques marquent les esprits

Partager

créer votre capital client de manière atypique ?

Chaque jour, arrivent sur le marché de nouvelles entreprises, de nouveaux produits ou de nouvelles marques. Pourtant depuis maintenant de nombreux mois, nous évoluons dans un contexte économique frileux et à faible croissance poussant les consommateurs à réfléchir à deux fois avant un achat.

Comment créer la différence ? comment conquérir de nouveaux clients ? comment fidéliser les clients actuels ? Nos experts parlent régulièrement expérience client, parcours client, rendre les services des entreprises adéquates aux besoins des clients : oui mais pas que…

Les marques jouent de plus en plus décalées dans leurs communications afin d'accroitre leur capital sympathie, afin de donner un sentiment d'appartenance avec ses clients comme une communauté d'initiés.

Cela peut passer par différents moyens :

  • des scénarios de films publicitaires ou des comédiens, par exemple Orangina et leur soda orange sanguine " pourquoi est-il méchant… " en utilisant des " gueules ", ces comédiens aux physiques… atypiques pour ne pas dire moches,
  • des affiches ou visuels surfant sur l'actualité, un opérateur télécom qui joue sur l'actualité de certaines personnalités s'expatriant…, une agence de com’ reprenant le logo d’une marque éclaboussée par un scandale sanitaire…
  • des slogans avec des jeux de mots…
  • des actions de street marketing surprenante : une marque d'eau minérale qui pousse les femmes à pédaler pour actionner un faisceau lumineux représentant un homme se déshabillant (une action marquante au point d'en faire une publicité télévisuelle)

Les publicitaires ne font pas que se faire plaisir, l'objectif est surtout de marquer le consommateur, aller plus loin que le simple message publicitaire. Dans un monde ultra-communicant, l’entreprise cherche à se démarquer pour que son message parmi tant d’autres ressortent. Bon nombre d’entre nous qui, au moment de rechercher quelle entreprise propose tel ou tel produit ou service, se souviendront en premier lieu du message qui les ont marqué sur les dernières semaines écoulées. Plus les communications sont percutantes et plus le souvenir restera longtemps dans l’esprit de vos cibles.

C’est aussi pour un client qui trouve la marque innovante dans ses manières de communiquer, se sent fier de consommer cette marque, se sent primé de faire partie de ces initiés.

pourtant, ce côté décalé est-il la primeur des entreprises à très gros budget communicant ?

Pas si sûr lorsqu’on découvre des PME ou des entreprise de moyenne taille rivaliser d’ingéniosité sur leurs communication en profitant du média web : il y a eu les flash mob (une enseigne de sport avec ses collaborateurs sur un réseau social de vidéos a permis de redynamiser son image vieillissante), les harlem-shakes qui prospèrent… Les start-ups peuvent justement grâce aux nouveaux moyens de communication surprendre et faire du buzz plus rapidement : elles s’affranchissent des contraintes de « validation » de leurs messages par des services communication en publiant leurs tweets, leurs vidéos ou autres images sur les réseaux sociaux.

« Et si on arrêtait les blagues ? » une preuve de la communication inverse faite par la marque Carambar qui, en à peine une journée, provoque le buzz sur les réseaux sociaux et ses blagues, qui paraissaient il y a encore quelques jours comme ringardes, deviennent indispensables pour la survie des repères de nos jeunes adultes…

Cette croissance d’atypisme vous poussera-t-elle aussi à vous montrer créatif ?

Sébastien Demont Marcout

crédit photo - Frédéric Massard - Fotolia.jpg

Sébastien Demont Marcout

Je m’occupe au sein d’Orange Business Services de la communication d’Orange Consulting, entité du Groupe en charge des prestations de conseil auprès des grandes entreprises et institutions en France et à l’international.

Fan de la communication et de ses principes, j’aime réagir aux bonnes idées, aux jeux de mots. Je suis un incorrigible analyste des sens cachés, des détails de l’image, des messages et du pouvoir de la communication…