bilan du e-commerce 2011

Partager

3 millions d’acheteurs en plus en 2011 selon la FEVAD.

logocarre_v.jpg

 

Selon l’étude de la Fevad présentée il y a quelques jours au Ministère de l’industrie, de l’énergie et de l’économie numérique, le e-commerce se porte bien !
Cette analyse a été réalisée à travers les données fournies par les principaux sites marchands (3 Suisses, Darty, Sephora, Go Voyages…) et par les principales sociétés prestataires de paiement (Paypal, Ogone…).

ecomemrce.jpg

Le rapport nous informe que les ventes sur internet atteignent 37,7 milliards d’euros, soit +22% de plus par rapport à 2010.
« Cette progression confirme la bonne tenue de la croissance globale des ventes en ligne, malgré la dégradation du contexte économique. »
De plus en plus de Français achètent sur internet et de plus de Français font plusieurs achats en ligne : « 14 transactions par an et par acheteur qui ont été réalisées en 2011 soit plus d’une transaction par mois et par acheteur ».
Deux phénomènes distincts sont mis en exergues :

-de plus en plus de femmes achètent sur internet : +15% en un an
-de plus en plus de cyberacheteurs se trouvent en régions : +14 d’achat en ligne en régions.

La bonne nouvelle est également la forte croissance du m-commerce c’est-à-dire les ventes via les Smartphones et les tablettes numériques. « Plusieurs sites du panel iCE ont démarré la vente sur mobile au cours du 4ème trimestre 2010 et de l’année 2011. Leurs ventes sur internet mobile (ventes de produits et tourisme) ont progressé de 215% entre Noël 2010 et Noël 2011. »
Comme ces chiffres le révèlent, nous rentrons dans une nouvelle ère d’achat. A mesure que les terminaux se diffusent, les mobinautes/tablenautes augmentent et ce, sans compter la multiplication des services NFC (paiement à distance). Tous ces facteurs contribuent à la montée en puissance du m-commerce.

Reste à savoir comment les entreprises vont réagir par rapport à ce bilan du e-commerce 2011. Vont-ils choisir de développer leur business sur mobiles et tablettes ? Ou simplement continuer à investir sur leur site marchand ?
Ce qu’on peut dire c’est que la concurrence va être de plus en plus rude. Selon la dernière étude sur le profil des e-commerçants réalisée par
Médiamétrie/Oxatis, les entreprises vont se lancer de plus en plus dans le e-commerce pour augmenter leur chiffre d’affaires.

MEDIAMETRIE09.jpg

Il va donc falloir innover et ne pas perdre ses clients. Certaines entreprises ont compris et ont choisi d’investir dans le Social commerce par exemple via la fonctionnalité My Social Store ; ou aussi de proposer de nouvelle méthode d’assistance en ligne. Par exemple le click-to-call ou le click-to-chat ; selon le livre blanc d’iAdvize, le click-to-call augmenterait de 23% les paniers des cyberacheteurs assistés et abaisserait de 40% le taux d’abandon. Ces chiffres vous laissent rêveurs ?
Dans un prochain billet, nous reviendront sur cette étude.

Soraya, Community Manager Orange API

Source : http://www.fevad.com/espace-presse/37-7-milliards-d-euros-depenses-en-l…
 

Soraya Benali

Consultante social media - CM pour @Orange, j'ai animé le blog relation client durant 2 ans. Avant de rejoindre les blogs d'Orange Business Services, j'étais community manager Orange API.

Dans la vie ? Génération web... Je mange un #donut; j'aime les donuts, c'est ici que j'ai mangé des donuts... Cela vous dit quelque chose ? Un peu vieux jeu, mais ça fonctionne toujours ! Cherchez "les médias sociaux expliqué avec un donut" ;)