Vivatech 2017 - Zoom sur la start-up Jokko$anté, la pharmacie communautaire digitale

Partager

Pour la deuxième année consécutive, Viva Technology active du 15 au 17 juin son formidable réseau de catalyseurs en co-innovation pour start-up et grandes entreprises. Une opportunité exceptionnelle pour les innovateurs du secteur de la santé comme Jokko$anté, start-up sénégalaise présente sur le Lab d’Orange, de dévoiler leur talents numériques. Zoom sur Jokko$anté, la pharmacie communautaire digitale, et 3 questions à Adama Kane, son fondateur !

Jokko$anté, c'est quoi ?

Jokko$anté est une startup sénégalaise innovante fondée en 2015 par Adama Kane et appuyée par Orange Sénégal, dont l'objectif est de lutter contre le gaspillage de médicaments. L’impact de cette initiative apporte une vraie valeur médico-sociale car le modèle communautaire de la startup permet un accès plus équitable aux médicaments, notamment pour les citoyens qui n’ont pas les moyens de se soigner.

Jokko$anté est la combinaison de deux mots :

  • Jokkolanté  qui signifie "donner et recevoir" en wolof, la langue la plus parlée au Sénéga
  • et Santé

La fusion des deux mots se fait au niveau du « l » et du « S » renvoyant ainsi au caducée de la santé ($)

52% à 73% des dépenses de santé concernent les médicaments

Au Sénégal, alors que 80% de la population active ne dispose pas de couverture médicale et que le pack de soins de certaines assurances ou mutuelles n’inclut pas les médicaments, les dépenses en médicaments représentent l’essentiel des dépenses de santé.

Jokko$anté propose un système communautaire de dépôt, de stockage, de partage, et de financement croisé des médicaments. Objectif : faire passer la boîte à pharmacie de l’échelle familiale à l’échelle du département, de la région voire du pays. La solution repose sur une application informatique web et mobile sécurisée qui donne un accès plus équitable aux médicaments grâce à trois mécanismes complémentaires :

  • l’économie circulaire,
  • le financement croisé,
  • l’échange de points en ligne.

L’ensemble des services de la plateforme sont délivrés en toute sécurité et avec l’implication de bout en bout des structures médicales et des professionnels de la santé.

Adama, comment avez-vous eu l’idée de créer Jokko$anté ?

Tout est parti d’une histoire personnelle. Notre premier bébé est venu au monde en 2013 et, un mois avant sa naissance, ma femme et moi étions en train de ranger notre chambre pour lui faire un peu de place. Commen nous avions eu des difficultés pour avoir ce premier bébé, nous avions accumulé une quantité importante de boîtes de médicaments, dont la plupart était encore intacte et non utilisée. C’est l’image de tous ces médicaments dont d’autres personnes ont certainement besoin qui a déclenché l’idée de créer une pharmacie communautaire digitale.

Votre startup contribue à la transformation digitale des systèmes de santé – quels sont vos plus grands challenges?

La transformation digitale des systèmes de santé est une grande opportunité pour répondre, à un coût raisonnable, aux défis structurels comme le déficit d’information, les déserts médicaux et le manque d’équité dans l’accès aux médicaments. Force est de reconnaître cependant qu’il y a un besoin d’accompagnement pédagogique des professionnels de santé afin d’accélérer la cadence des réformes réglementaires et de faire exploser tout le potentiel.

Quelles sont vos ambitions d’ici 5 ans ?

Nous avons élaboré un plan de développement qui devrait nous permettre de déployer notre solution dans 20 pays avant 2020. Dans un horizon de 5 ans, nous comptons aller au-delà de la distribution de médicaments et élargir notre concept à un maximum de produits et services de la santé : les soins, l’hospitalisation, la chirurgie, etc... Il s’agit de mettre en place un parcours du malade totalement virtualisé intégrant toutes les fonctionnalités et se basant exclusivement sur le mobile.

En 2015, Jokko$anté a été primé par l’Union Internationale des Telecoms (certificat « Recognition of Excellency ») et récompensé par l’African Entrepreneurship Award pour le meilleur projet africain dans un domaine inexploré et pour la protection de l’environnement.

Vous pouvez rencontrer Adama Kane sur le Lab d’Orange de Viva Technology à Paris du 15 au17 juin !

En 2016,  11 884 tonnes de médicaments non utilisés (MNU) ont été collectées en France, en baisse constante depuis 2010.  Les MNU sont collectés par les pharmacies françaises et regroupées par les grossistes répartiteurs avant leur valorisation à des fins énergétiques.  Les MNU ont permis d’éclairer et le chauffer l’équivalent de 7 000 logements en 2016!  Rapporter ses MNU est devenu un geste eco-citoyen de plus en plus adopté par les Français. (Rapport 2016, Association Cylamed)

 

Allyson

Pour aller plus loin

Orange Start-up:  Jokko$anté
Le mobile au chevet de l'Afrique

Allyson Kilbrai

Véritable 'News Junkie' qui a commencé son existence digitale dans l'ère pre-GUI, je suis accro aux actualités des médias qui présentent une analyse critique des affaires internationales. Au sein de l'équipe Orange Healthcare, je gère la communication à l'international et en France.