La santé numérique en Europe, sommes-nous tous sur la même longueur d'onde ?

Partager

L’Europe est composée de pays aux profils et aux cultures très différents, notamment en ce qui concerne la santé et l’e-santé. Si les pays nordiques sont connus pour leur avance en terme de déploiement de la télémédecine, d’autres sont plus à la traine. Mais qu’en est-il de l’opinion générale des concitoyens vis-à-vis de l’e-santé ? Sommes-nous tous sur la même longueur d’onde ?

La Commission Européenne s’est intéressée à cette question et a récemment sorti un baromètre sur l’usage d’Internet par les citoyens de l’Union pour l’information santé.

Internet, un moyen d’information santé plébiscité en Europe


60% des Européens déclarent en effet utiliser Internet pour rechercher de l’information santé, et  plus de la moitié déclarent l’avoir fait au moins une fois par mois. Evidemment, les chiffres les plus élevés se retrouvent parmi les 25-35 ans quel que soit le pays d’origine.

Le sujet de recherche de prédilection concerne l’amélioration du mode de vie et notamment la recherche d’informations sur la nutrition, l’activité physique, l’arrêt du tabac… Viennent ensuite les recherches sur les maladies et leurs symptômes.

Mais si ¾ des Européens déclarent qu’Internet est un bon moyen pour améliorer leurs connaissances quant aux sujets liés à la santé, le niveau de satisfaction des concitoyens quant aux informations récoltées sur la toile est bien différent selon les pays.

Les Européens partagés quant à la confiance à accorder à Internet


Les suédois et les tchèques sont les plus nombreux à affirmer pouvoir faire confiance à Internet pour leur santé. Dans les 2 pays, 82% des répondants étaient d’accord avec cette affirmation. Le niveau de confiance s’inverse par contre en France et en Autriche où les citoyens sont plus de 50% à ne pas faire confiance aux informations trouvées sur la toile.

Ils sont néanmoins tous d’accord sur un point, les Européens ne s’arrêtent pas à la recherche sur Internet pour glaner des informations santé. Ils sont 47% à parler avec leurs proches et se retournent à 40% vers un professionnel de santé.

Des Européens en forme !


Il y a pour finir dans ce baromètre de très bonnes nouvelles, qui n’ont pas fait la une des journaux, mais qu’il faut signaler, surtout quand on sait l’importance de la santé pour le bien-être des populations.

Ainsi 90% des Européens se déclarent être en bonne santé ! 2/3 déclarent faire du sport au moins une fois par semaine.

Alors nous ne sommes peut-être pas tous sur la même longueur d’onde sur les usages d'Internet dans la santé mais l’union se fait sur le fait de se sentir globalement en bonne santé, est-ce car nous sommes Européens ?

Caroline

source : http://ec.europa.eu/public_opinion/flash/fl_404_en.pdf

 

crédit photo : © xtock
 

Caroline Crousillat

Spécialiste de la communication digitale, je donne vie à Orange Healthcare sur les réseaux sociaux jours après jours. Geekette dans l'âme, je reste à l'affut de toutes les nouvelles applications des technologies dans la santé mais aussi dans d'autres domaines.