l’hôpital « intelligent », contraintes et bénéfices

Partager

Nous nous sommes dans un précédent article intéressé à la révolution green en marche y compris dans le secteur de la santé,  mais quelle est l’impact de cette nouvelle tendance et ses bénéfices ?

l’ère de l’interconnexion


Quand on parle de « smart building » et de « smart » hôpital, il faut commencer à s’intéresser à la base : la construction.

Actuellement , le monde du bâtiment est un monde qui fonctionne en silos. Il regroupe de nombreux acteurs du BTP, indépendants les uns des autres, selon leurs métiers et leurs compétences : l’électricité, les énergies, les infrastructures de prévention des risques, les infrastructures de fermeture d’accès et d’occultation et  les ascenseurs,…  une sorte d’intelligence individuelle, en somme !

Afin d’évoluer, il faut d’ores et déjà, penser le bâtiment autrement... il va falloir penser collectif ! Cela va amener les utilisateurs et exploitants à gérer leur bâtiment de façon « active » : c’est la GAB, Gestion Automatique du Bâtiment. Cela va permettre la mise en œuvre de façon automatique des applications.

Prenons un exemple :  la configuration entre un ou plusieurs sites sur la gestion du chauffage va se faire via le réseau, en envoyant les mises en route, les alertes et arrêts en cas de disfonctionnement. Seuls les administrateurs identifiés auront accès à l’application de gestion de façon sécurisée.

Les process sont simplifiés grâce à ces interactions d’applications.  
Le bâtiment en silos laisse place au bâtiment interconnecté pilotable.

Quels bénéfices pour l’hôpital, concrètement ?


Pour notre hôpital, cela favorise :

  • la réduction des coûts : la simplicité de gestion permet d’apporter des interfaces administrateurs et utilisateurs opérationnels rapidement et dont la mise en œuvre permet l’efficacité et l’optimisation énergétique, importante pour notre environnement.
  • une meilleure sécurité : pouvoir faire interagir les différentes composantes sécurité permettra une meilleure prévention et protection au sein de l’hôpital
  • un confort amélioré pour les patients et les personnels : en leur permettant  d’être mieux accueilli, et d’être suivi pour que leur parcours dans l’hôpital soit optimum (temps d’attente réduit par exemple).
  • un environnement serein qui permet à chacun de se concentrer sur son activité et ses missions.

C’est un enrichissement des services autour de l’hôpital.

On parle ici de concepts, mais concrètement, votre hôpital à vous, est-il déjà « smart » ? La réponse dans mon prochain article !

Géraldine.

 

crédit photo : © Tiberius Gracchus - Fotolia.com
 

Géraldine Gaillard

Dans le cadre de la constitution des Groupements Hospitaliers de Territoires, le numérique va permettre d'accompagner la stratégie de prise en charge du patient commune et graduée, dans le but d'assurer une égalité d'accès à des soins sécurisés et de qualité.
Au sein d'Orange Healthcare, je travaille sur notre positionnement et approche des parcours de soins, afin d'apporter notre proposition de valeur face à ces enjeux de mutualisation réseaux, données, collaborations.