Le layering où l'approche modulaire du système d'information

Partager

 

Historiquement, en informatique, le layering est l'élaboration d'un système logiciel grâce à des couches hiérarchisées qui s'appellent les unes et les autres ; par exemple TCP / IP est conçu sur ce modèle. Par extension, le layering est aujourd'hui le découpage en couches modulaires interdépendantes du système d'information ; chaque couche ayant une adhérence minimale sur les autres couches. La virtualisation propose les technologies pour la mise en œuvre de l'approche modulaire du système d'information.

Quel intérêt à la mise en œuvre d'une approche modulaire du système d'information ?

Un système d'information est de par sa nature très complexe. D'un point de vue général, il y a la couche physique  qui délivre de la ressource, la couche applicative, les données, les services d'infrastructure et les usages.
 

 

 

InfrastructureClassique.jpg

La principale problématique de cette infrastructure c'est qu'il y a une très forte indépendance entre les différentes couches et les composants de chaque couche. Par exemple, l'application est fortement liée au système d'exploitation sur lequel elle est installée et lui-même dépendant du serveur physique sur lequel il est installé. On voit bien au travers de cet exemple simple qu'il y a de fortes interactions et dépendances entre les différents niveaux de l'infrastructure et qu'il est difficile de faire évoluer un composant sans impacter les autres. L'objectif du layering est de proposer un « découpage » intelligent de l'infrastructure permettant l'évolution du système d'information tout en conservant une mise en œuvre simple.

Focus sur les technologies de virtualisation

Les technologies de virtualisation permettent de faciliter la modularisation du système d'information. Dans les grandes lignes, la virtualisation permet de présenter les ressources d'infrastructure (IaaS) en mettant en œuvre une couche d'abstraction, permet de virtualiser les serveurs physiques existants (indépendance par rapport à la couche matérielle), permet de virtualiser les applications (elles ne sont plus installées sur les serveurs et donc moins dépendantes) et permet de décoreler le profil utilisateur du poste de travail et d'avoir une approche non plus contenu du poste de travail mais contextuelle.

vue unifiée du poste de travail.png

 

 

Plus simplement, l'approche modulaire du système d'information permet de visualiser le système d'information d'une manière plus fine avec une meilleure granularité dans sa compréhension. Pourtant, du point de vue de l'utilisateur, il n'y a pas de modification de sa perception du système d'information.

 

 

 

 

Olivier Domy

Je suis un pragmatique qui a cœur de proposer des solutions cohérentes et en phase avec un contexte client spécifique. Je travaille essentiellement autour des concepts liés à la rationalisation des infrastructures des systèmes d’information et particulièrement sur les projets de transformation des environnements utilisateurs.