POCMAN

Partager

"POCMAN" L'expression est sortie il n'y a pas longtemps d'un de mes collègues me présentant à de nouveaux collaborateurs.

Il est vrai que depuis quelques mois, j'ai initié plusieurs études de faisabilité afin d'éprouver ou comparer in situ plusieurs solutions techniques. Car c'est bien l'intérêt du Proof of Concept (POC), réaliser avant l'implantation d'une nouvelle technologie ou nouveau produit une étape concrète de validation lors d'une démonstration de faisabilité au sein du SI existant. A la différence d'une maquette qui permet de réaliser une antichambre de tests de ce qui serait plus tard en production, le POC permet en effet de ne se focaliser que sur les points intéressants à démontrer. Il peut de plus être réalisé rapidement en quelques heures, l'environnement représentatif nécessaire n'étant configuré que sur les aspects spécifiques à tester.

On nous a tous posés un jour la question suivante : « quelle est la meilleure solution entre le produit x ou le produit y ? ».
Ma réponse est toujours la même : « le meilleur produit est celui qui vous conviendra le mieux en regard de votre environnement et de vos besoins ! Le mieux est de faire une pré-validation via un POC». d'où l'étiquette POCMAN...

Le POC est donc devenu un redoutable outil de décision afin d'appréhender / valider à moindre coût des aspects techniques ou fonctionnels d'une solution, avant même d'avoir fait le choix d'aller plus loin dans la démarche projet.

Patrice Boukobza

Nicolas Jacquey
Patrice Boukobza
Aujourd'hui consultant en virtualisation, et cela depuis plus de 12 ans avec une forte expérience des grands comptes, Patrice a commencé l'informatique au siècle dernier, quand internet n'existait pas encore et que les premiers réseaux de PC commençaient à voir le jour. Il a vu l'avènement de ces PC et de Microsoft en entreprise puis chez les particuliers, et a connecté les premiers modems pour surfer sur internet. 
Il garde un souvenir suranné des années "internet" avec le fameux bug de l'an 2000 où il a fait partie des équipes luttant contre cette crise potentielle, comme 10 ans plus tard il fût acteur sur le sujet de la pandémie H1N1.
Habitué des blogs (il en possède 3 personnels), il est un des contributeurs principaux du blog virtualisation d'Orange.