Les méta-consoles pour hyperviseur - En route pour la diversité dans le Datacenter

Partager

La semaine dernière, la société Novell a annoncé la sortie de son produit Cloud Manager qui permet de gérer plusieurs hyperviseurs dans un même datacenter. Cette initiative n'est pas la première du genre, SCVMM de Microsoft par exemple qui gère les VMs HyperV et peut aussi manager des machines virtuelles Vmware. A mon sens, la méta-console illustre une nouvelle évolution du marché, celle de l'outillage transverse et multiplateforme.

Une méta-console permet aux entreprises de construire leur infrastructure de virtualisation avec des hyperviseurs d'éditeurs différents. Cette approche est intéressante car elle permet de ne pas se verrouiller technologiquement.

Si je pousse mon raisonnement à l'extrême, je pourrais avoir demain dans une entreprise des silos d'hyperviseurs, chacun dédié à un groupe d'applications pour lequel il est le plus performant (ou compatible) avec une méta-console qui orchestrerai le tout et une compétence unifiée pour l'administration récurrente.

silo hyperviseurs.png
Une forme d'hyper spécialisation par types d'hyperviseur. La méta-console assurerait alors l'unicité dans la présentation des ressources aux administrateurs. Un mon sens, un pas de plus vers l'intéropérabilité des systèmes et une unification des compétences dans les datacenters.

Olivier Domy

Je suis un pragmatique qui a cœur de proposer des solutions cohérentes et en phase avec un contexte client spécifique. Je travaille essentiellement autour des concepts liés à la rationalisation des infrastructures des systèmes d’information et particulièrement sur les projets de transformation des environnements utilisateurs.