[Vidéo] Cloud et Big Data : nouvelles perspectives, nouveaux métiers ?

Partager

Secteurs porteurs du digital, le Cloud et le Big Data bouleversent le monde de l’entreprise. Quels sont les impacts de ces technologies sur l’emploi ? Expert du recrutement dans les métiers du digital, Jacques Froissant, PDG d’Altaïde, nous apporte quelques précisions.

Des métiers vraiment nouveaux ?

« La plupart des métiers techniques existent déjà » explique Jacques Froissant. Malgré tout, les besoins changent et ces professions doivent être renforcées. Dans le domaine du Big Data par exemple, la statistique par sondage laisse aujourd’hui place à l’analyse de données massive en temps réel. Cela demande forcément une adaptation des postes. De nouvelles fonctions apparaissent : les data managers et data analysts sont par exemple spécialisés dans l’exploitation des données. Côté Cloud, les nouvelles professions concernent davantage le positionnement stratégique  : négocier, acheter et faire des arbitrages en terme de choix technologique, c’est un métier.

Un marché florissant

Les nouveaux métiers du cloud et du Big Data ont le vent en poupe. Il y a 7 fois plus de propositions qu’il y a 3 ans dans le secteur du Big Data et les postes sont souvent bien difficiles à pourvoir. Avec une offre supérieure à la demande, le marché de l’emploi est en plein essor dans ces domaines. Pourtant, beaucoup d’entreprises semblent être dans le flou en matière de recrutement. Pour Jacques Froissant, le maître mot pour bien recruter : anticiper.

Antonin

Antonin Lacaton

Amateur de vidéo et féru de technologie, je travaille actuellement au sein de l’équipe Marketing Opérationnel & Communication d'Orange Applications for Business.