Tendance : Vers une plus forte interaction entre les environnements personnels et professionnels.

Partager

Lors du Vmworld Europe 09, nous avons pu voir un téléphone portable avec son propre hyperviseur embarqué et plusieurs systèmes d'exploitation (Androïd, Win CE) dessus. L'un étant pour l'environnement professionnel de l'utilisateur et l'autre pour l'environnement personnel. L'utilisateur pouvant « switcher » de l'un à l'autre à loisir

Au-delà de son aspect gadget, cette démonstration est symptomatique d'une nouvelle tendance ; une forte interaction de l'environnement utilisateur professionnel et personnel au sein de l'entreprise et de la sphère privée.  De plus en plus d'entreprises, pour s'affranchir des contraintes de gestion de parc,  permettent à leurs salariés d'acquérir leurs propres équipements informatiques.  Cette approche pose la problématique de la sécurité du poste de travail et des données dans l'entreprise (antivirus, sauvegarde des données, accès distants,  ...). La virtualisation peut permettre de concilier la souplesse de l'acquisition d'un outil informatique par le salarié avec les problématiques IT de l'entreprise. Prenons l'exemple suivant :

 Monsieur Martin achète son ordinateur personnel en partie avec une subvention accordée par son entreprise. L'administrateur système de sa société déploie sur cet ordinateur une machine virtuelle. Grace à un système de NAP, seule la machine virtuelle peut se connecter sur le réseau de l'entreprise. La virtualisation garantie l'isolation entre l'environnement personnel de Monsieur Martin et son environnement professionnel.  En outre, l'entreprise met à disposition de Monsieur Martin un bureau publié dynamique, qui permet à ce dernier, lorsqu'il est connecté d'utiliser toutes les ressources de l'entreprises auxquelles il doit avoir accès.

Ce scénario est d'ores et déjà possible. Demain, grâce à la capacité de la virtualisation de créer des environnements isolés et sécurisés, l'extension se fera aux autres outils de communications (téléphones, agendas électroniques).

Olivier Domy

Je suis un pragmatique qui a cœur de proposer des solutions cohérentes et en phase avec un contexte client spécifique. Je travaille essentiellement autour des concepts liés à la rationalisation des infrastructures des systèmes d’information et particulièrement sur les projets de transformation des environnements utilisateurs.