Pandémie épisode 1 : la menace pas si fantôme !

Partager

Depuis le 1 juin 2009, la grippe H1N1 est considérée comme pandémique.
Menace éminente, écran de fumée, qu'en est il réellement ?

Une pandémie grippale est une épidémie touchant une part exceptionnellement importante de la population et présente sur une large zone géographique. Elle est caractérisée par l'apparition d'un nouveau virus contre lequel l'immunité de la population est faible ou nulle par rapport aux grippes hivernales classiques.

Même si le H1N1 n'est pour le moment qu'une vilaine grippe, et n'a rien à voir avec le H5N1 la peste aviaire très mortelle et extrêmement dangereuse pour l'Homme, cette grippe A est quand même très virulente.

En effet, le virus H1N1 semble ne plus pouvoir être arrêté, la grippe A s'est installée sur tous les continents, à travers 143 pays. L'Organisation Mondiale de la Santé dénombre à juillet 2009 plus de 100 000 contaminations et plus de 440 décès dans le monde. En l'absence d'intervention sanitaire, le bilan français pourrait être de plusieurs millions de malades avec une évolution en vagues successives pouvant durer chacune de 8 à 12 semaines. La vitesse de diffusion actuelle est effectivement sans précédent, une grippe classique met six mois pour se propager, alors que le nouveau virus H1N1 a pris moins de six semaines pour se propager sur toute la planète.

Hormis le risque sanitaire évident,  pour une entreprise que signifierait la venue d'une pandémie grippale? 

Cela se traduirait par :

  • un taux d'absentéisme élevé des différents actifs de l'entreprise donc un rendement affaiblit
  • coté management des décisions qui peuvent ne pas être prise en tant et en heure faute de manager
  • des délais sur les circuits financiers
  • des fournisseurs, sous traitant et  clients au ralenti
  • des services publics fortement perturbés ou saturés comme les communications, les transports, les services sanitaires

La France et les entreprises doivent se préparer à une possible vague de grippe à la rentrée, avec un pic sur l'automne, La grippe A est peu dangereuse mais très contagieuse. Les scénarii du ministère de la Santé  tablent  jusqu'à 20 millions de malades, avec prévision d'absentéisme de l'ordre de 50 à 60%. Pour comparaison, la grippe saisonnière annuelle concerne généralement  2,5  à 4 millions de français.

Travailler pendant une pandémie ne s'improvise pas, les autorités sanitaires et l'État ont donc demandé aux entreprises de préparer des "plans de continuation de l'activité" (PCA) en abordant deux aspects :

  • Mettre en place les moyens nécessaires à la continuité de l'activité (PCA)
  • Informer et diffuser des moyens de protection sanitaire des employés (prévention)

De nombreuses  cellules de crise ont donc vu le jour en entreprise pour traiter le sujet, et les services informatiques sont actuellement en première ligne !

To be continued...

Nicolas Jacquey
Patrice Boukobza
Aujourd'hui consultant en virtualisation, et cela depuis plus de 12 ans avec une forte expérience des grands comptes, Patrice a commencé l'informatique au siècle dernier, quand internet n'existait pas encore et que les premiers réseaux de PC commençaient à voir le jour. Il a vu l'avènement de ces PC et de Microsoft en entreprise puis chez les particuliers, et a connecté les premiers modems pour surfer sur internet. 
Il garde un souvenir suranné des années "internet" avec le fameux bug de l'an 2000 où il a fait partie des équipes luttant contre cette crise potentielle, comme 10 ans plus tard il fût acteur sur le sujet de la pandémie H1N1.
Habitué des blogs (il en possède 3 personnels), il est un des contributeurs principaux du blog virtualisation d'Orange.