Quels enjeux de connectivité pour un télétravail pérenne ?

La crise sanitaire l’a prouvé : la connectivité joue un rôle essentiel dans la continuité d’activité des organisations et dans leur bascule en télétravail. Elle accompagne aujourd’hui le développement du Cloud qui renforce les capacités de résilience des organisations.

La connectivité, un élément important devenu essentiel

Qui pourrait imaginer la gestion d’une crise comme celle de la Covid-19 sans connectivité ? Dans la période que nous traversons, les entreprises ayant eu massivement recours au télétravail ont pu compter sur les fondamentaux : disponibilité des réseaux, qualité de service et intégrité des données.

Ces circonstances exceptionnelles ont exacerbé les besoins en agilité, en adaptabilité et en réactivité des infrastructures. Les sites industriels qui ont stoppé net leur production ont par exemple dû baisser leur bande passante, au moins pour des raisons économiques, puis les ré-augmenter rapidement dès leur reprise d’activité.

Dans le cadre du télétravail, l’adaptabilité des réseaux sera cruciale si les pics de connexion viennent à se multiplier.

« La connectivité va prendre encore plus d’importance dans les prochains projets d’entreprise », affirme Franck Morales, Directeur Marketing des services de connectivité chez Orange Business Services.« Elle doit faciliter la résilience des infrastructures et de leurs activités commerciales en priorité. »

Connectivité Cloud : de la massification à la pérennisation du télétravail

La connectivité au Cloud est une étape majeure de la résilience des entreprises. En permettant aux collaborateurs d’accéder à distance aux serveurs internes via des passerelles réseau, d’utiliser données et application stockées quelle que soit leur localisation, ou encore de gérer les interactions client par téléphone ou mail depuis leur domicile, elle devient l’une des pierres angulaire d’un télétravail pérenne.

« Les entreprises se tournent de plus en plus vers des modèles multicloud et cloud native, ce qui fait évoluer leur connectivité », précise Franck Morales. « Avec une solution comme Galerie, nous démontrons notre capacité à déployer ou faire évoluer rapidement des connexions performantes vers les grands acteurs du cloud. »

Cette agilité est rendue possible grâce à l’évolution des technologies et des architectures des réseaux vers la virtualisation et l’orchestration. La virtualisation a notamment permis un paramétrage rapide et à distance des infrastructures Cloud ainsi que des accès des télétravailleurs pendant le confinement. La possibilité de déployer des capacités différentes en fonction des zones géographiques ciblées a également été utile dans ce contexte inédit.

Dans la période à venir, les DSI vont devoir plus que jamais gérer deux temporalités afin d’assurer une continuité d’activité « hybride » sur site comme à distance. Cela signifie dimensionner les plateformes pour encaisser un pic éventuel et construire d’autres suffisamment agiles pour évoluer très rapidement et ainsi absorber les variations de trafic.

Offre packagée, qualité de service et sécurité : trois défis du monde d’après

Pour Franck Morales, « les salariés se sont adaptés aux dispositifs proposés par leur entreprise durant la crise mais ils s’attendent désormais à une connectivité performante en cas de nouvelle période prolongée de télétravail ».

Cela peut d’abord se traduire par la pré-configuration des machines et le redimensionnement des accès collaborateurs permettant de proposer une offre « packagée » et dédiée au télétravail.

La seconde préoccupation est le monitoring de la qualité de service, c'est-à-dire la capacité d’identifier la source d’un problème sur un réseau domestique : réseau lui-même, application, plateforme de stockage… tout en s’assurant que les pratiques privées (jeux en streaming, télévision HD) ne perturbent pas la performance du réseau.

Enfin, devant la recrudescence des cyberattaques, la sécurisation maximale de la connectivité entre le télétravailleur et le système d’information devient une priorité. « Un système d’authentification fondé sur un répertoire professionnel déterminant les droits associés à chaque profil et à chaque type de connexion sera la clé de voûte d’un télétravail sécurisé », conclut Franck Morales.