Smart Office : c’est maintenant !

Partager

Et si le numérique s’emparait du bâtiment ? Le nomadisme, les besoins de flexibilité et de bien-être au travail ainsi que les nouvelles exigences environnementales, sont autant de besoins auxquels le digital apporte des réponses claires et durables. Les entreprises ne peuvent se passer outre cette transformation. Quels sont les grands bénéfices du Smart office ?

Le bâtiment, nouveau vecteur de services aux collaborateurs

Aujourd’hui, les usages et les modes de travail des collaborateurs évoluent. Ils souhaitent pouvoir s’isoler pour approfondir un sujet, se réunir pour travailler en mode projet, mais aussi pouvoir se détendre et discuter. Ils revendiquent un lieu de travail modulaire, pensé avec des espaces de type « légo » que l’on peut bouger en fonction des usages. Pour 80% des collaborateurs, l’espace de travail à un impact sur leur efficacité (d’après l’étude XERFI/Mars 2017). La place de l’usager y devient essentielle.

Le Smart office remet le salarié au cœur du bâtiment. Désormais, le collaborateur accède au bâtiment rapidement et sans friction, il peut géolocaliser la salle de réunion libre la plus proche et la réserver de manière ad hoc, connaître le menu du restaurant et réserver son plat en avance. Où qu’il soit dans le bâtiment il retrouve son environnement de travail simplement. Le travail collaboratif est facilité par le digital : les murs porteurs deviennent des tableaux interactif au travers desquels l’utilisateur peux échanger avec ses collègues.

Le bâtiment devient communiquant grâce à l’IoT

Grâce à l’analyse de données, nous sommes en mesure d’apporter au gestionnaire des outils et des informations qui lui permettent de gérer le bâtiment, et d’améliorer le confort des usagers.

Visualiser et mieux contrôler les ressources énergétiques
Grâce à des capteurs, le gestionnaire du bâtiment a la possibilité de cartographier les ressources énergétiques (éclairage, température…), identifier des dysfonctionnements à distance et cibler les opportunités d’optimisation. De plus, il peut sensibiliser et engager le collaborateur à l’amélioration des dépenses énergétiques de son lieu de vie.

Connaitre en temps réel le taux d’occupation des espaces
Des systèmes qui relient le mobilier à des détecteurs de présence fournissent des informations sur le taux d’occupation des espaces. Il est ainsi possible de savoir à quelle fréquence et par combien de personnes ces zones sont occupées et permettre donc à l’entreprise de mieux aménager ses différents espaces. Par exemple, une salle de réunion prévue pour 20 personnes sous occupée, peut être remplacée par 3 petites salles de réunions Selon la SBA, entre 45 et 65% des espaces au bureau sont inoccupés en permanence.

« Well Being » au travail se marie avec image de marque

L’entreprise est le lieu de rencontre des collaborateurs, des clients et des fournisseurs. Les stratégies des organisations intègrent le confort et la santé des usagers. Le bâtiment incarne les valeurs et les nouveaux modes de fonctionnement de l’entreprise. Il contribue ainsi à l’image de l’entreprise et à son attractivité, surtout pour les jeunes actifs qui estiment que leur lieu de travail est un critère important dans le choix de leur employeur. C’est ainsi à travers son campus fédérateur LES DUNES, à Val de Fontenay que la Société Générale a voulu symboliser sa transformation digitale interne. Le lieu répond aux besoins des collaborateurs de nouvelles méthodes de travail et de bien-être. La fidélisation des talents est passée par l’espace de travail.

Pour que cette transformation soit une réussite, il faut que les infrastructures soient interopérables. Cela se traduit par la capacité d’un service ou produit à interagir sans restriction d’accès ou de mise en œuvre avec d’autres services ou systèmes déjà existants. Selon la SBA, Smart Building Alliance, cela nécessite que tous les équipements soient communicants sur la base de systèmes et protocoles ouverts et interopérables. Des défis que l’alliance propose de relever grâce à son manifeste publié en Octobre 2017

Cet article a était rédigé en collaboration avec Elsa Sab, Consultante Orange Consulting

Pour aller plus loin

Nouveaux espaces de travail collaboratifs : comment ils révolutionnent l'expérience salarié ?

Espace de travail 3.0 : comment augmenter l'énergie collective et le bien-être des collaborateurs ?

300x300_DEBS_Tala_N&B
Tala DEBS

Je suis consultante en transformation digitale chez Orange Consulting depuis 7 ans, j’accompagne nos clients entreprise dans la définition, la mise en place et l’optimisation de leurs parcours client. Je m’intéresse particulièrement  à l’évolution des usages et les nouveaux  modes de travail, poussés par le digital.