Comprendre le voyage de la donnée

Partager

Ce que vous devez savoir sur le voyage de la data, de sa collecte à son partage dans l’entreprise.

Comment collecter efficacement les données utiles à l’entreprise ?

2,5 trillions d’octets de données sont générés chaque jour. Dans cet immense volume, il s'agit de trouver les données qui servent les objectifs de l'entreprise, pour seulement collecter la data nécessaire. La méthode la plus pertinente est de collecter des données issues de sources variées et d'étapes différentes des parcours clients : flux financiers, CRM/ERP, sites web, réseaux sociaux, points de vente, objets connectés, services clients, robots...

Il faut aussi savoir comment les collecter, ce qui va poser des questions techniques. Par exemple, quels objets connectés choisir ? Quel est le capteur plus adapté à mon activité, quelle est sa connectivité, son mode d’alimentation, sa résistance aux contraintes thermiques, le déploiement est-il aisé, à quel prix ? L'entreprise devra enfin s'enquérir des questions légales, surtout si la data est sensible dans son domaine d'activité (dans le secteur bancaire, par exemple). Elle pourra mettre en place des processus d’anonymisation ou vérifier en amont le consentement utilisateur. Ces procédés sont déjà mis en place par Orange pour son offre phare Datavenue.

Par où passent les données collectées ?

transport data

Réseaux privés, réseaux mobiles, réseaux virtualisés, câbles sous-marins : la donnée peut voyager partout dans le monde avant d'être stockée dans les serveurs de l'entreprise. Le développement de réseaux longue portée à basse consommation, dédiés à l'internet des objets, constitue une nouvelle étape pour l’utilisation massive de la data, car ils permettent de limiter la quantité d’énergie que va utiliser un objet pour envoyer ses informations en continu. Ils sont aussi adaptés aux flottes de capteurs qui émettent de petites quantités de données par intermittence. Dernier avantage : ils nécessitent peu de configuration.

Les réseaux sont le cœur de métier historique d’Orange : nous développons aujourd’hui en France le réseau LoRa bas-débit et longue portée qui permet de réduire à peu près 15 fois la quantité d’énergie utilisée par un objet connecté.