Supply chain : les 5 promesses de l’IoT

Les perturbations que connaît la chaîne logistique depuis le début de la pandémie de Covid-19 a contraint les entreprises du secteur à agir rapidement pour assurer leur continuité d’activité. L’Internet des Objets (IoT) figure au nombre des technologies qui favorisent la transparence et l’efficacité opérationnelle de la supply chain. La preuve par 5.

#1 Améliorer la traçabilité des marchandises

Une étude de l’éditeur de logiciels Resilinc montre que 72 % des fournisseurs ayant rencontré des perturbations sur leur chaîne logistique manquaient de visibilité pour intervenir rapidement et efficacement.

« Le développement de l’IoT permet de taguer un nombre grandissant de marchandises grâce aux capteurs connectés », explique Hervé Guez, Transportation Business Development chez Orange Business Services. « Le partage de l’information s’améliore, ce qui est essentiel pour assurer la traçabilité des biens, notamment ceux qui doivent être conservés dans des conditions particulières. »

L’usage de ces capteurs renforce le suivi des marchandises tout au long de leur trajet : géolocalisation, température, vibration ou chocs sont enregistrés et remontés dans le système d’information à des fins de traitement, de façon à les préserver d’une destruction, d’une disparition ou d’un piratage. Intertitre (H2) – 15 mots – 80 caractères

#2 Automatiser certains process

Gérer la connectivité des objets, tels les robots industriels qui effectuent des tâches répétitives sur les lignes de production ou de livraison, est extrêmement chronophage. Automatiser certains processus à l’aide de plateformes IoT dédiées fait gagner un temps précieux. Ces plateformes surveillent les objets connectés en continu (par exemple leur consommation de données) et mènent des actions correctives automatiquement.

« Pour un directeur d’entreprise ou un responsable de site, le temps gagné avec l’automatisation permet de redéployer un collaborateur sur d’autres tâches à plus forte valeur ajoutée », souligne Hervé Guez.

#3 Garantir la sécurité des transporteurs

Les entreprises qui collectent de la donnée sur leur flotte de véhicules sont en mesure de croiser plusieurs variables (vitesse, localisation, usure du moteur, etc.) pour sécuriser le trajet des conducteurs. Les systèmes de caméra HD embarquées, connectés à un réseau mobile, peuvent de leur côté se déclencher en cas d’accident ou de comportement anormal du véhicule. Immédiatement alertée, l’entreprise visionne la vidéo et prend rapidement les mesures les plus adaptées à la situation.

« Les objets connectés sécurisent aussi les chauffeurs au dépôt, notamment lorsqu’ils déposent un véhicule de nuit dans une zone sensible. Ils ont la possibilité de s’équiper par exemple d’un bracelet connecté à actionner pour transmettre une alerte et leur géolocalisation. »

#4 Assurer la continuité d’activité grâce à la maintenance prédictive

Connecter les équipements ou les véhicules et les relier à une plateforme IoT rend leur surveillance plus efficace. En comparant leurs niveaux de productivité ou d‘usure, il devient plus aisé de détecter une anomalie et d’anticiper d’éventuelles interventions de maintenance. Ce monitoring aide à identifier en amont le problème sur la machine et optimise ainsi le délai d’intervention.

« Ces remontées d’information pour anticiper les pannes assurent la continuité d’activité, limitent les coûts d’interventions et luttent contre l’obsolescence des matériels », résume Hervé Guez.

#5 Optimiser les consommations énergétiques des entrepôts

En plus de faciliter le suivi des marchandises entreposées (localisation, état des stocks), l’IoT a un rôle à jouer dans la gestion énergétique des entrepôts.

« Le recours aux objets connectés pour réduire les consommations énergétiques renforce la durabilité de l’activité tout en faisant baisser les coûts d’exploitations. »

L’entreprise peut opter pour le contrôle de l’éclairage à distance, via un réseau de LED avec un système d’interrupteurs sans fil. La collecte et le traitement des données issues des objets connectés favoriseront également l’analyse en profondeur des consommations énergétiques de l’éclairage, du chauffage ou de la climatisation et de travailler à leur optimisation.