Révolution digitale et santé : quels enjeux ?

Enjeu #1 : Protéger les données de santé

« La sécurité des données de santé est une préoccupation majeure pour les patients et les citoyens, » explique Eric Pieuchot. Orange Healthcare en a donc fait sa priorité. Ultra sécurisés, les data centers d’Orange hébergent aujourd’hui les données de plusieurs millions de patients dans une vingtaine de pays. En matière de cybersécurité, Orange Healthcare s’appuie sur l’expertise du leader européen du marché, Orange Cyberdefense.

Enjeu #2 : Garantir la performance économique du système

Le système de santé français fait face aux besoins d’une population vieillissante et sujette aux maladies chroniques. Pour limiter les surcoûts, le développement de nouvelles solutions de prise en charge est nécessaire. Fort de 10 ans d’innovation, Orange Healthcare s’attache à améliorer la prévention, l’accompagnement des personnes âgées fragiles et les parcours de soins de manière générale. « Nos solutions prennent en compte l’efficience hospitalière tout en garantissant la qualité des soins », précise Eric Pieuchot.

Enjeu #3 : Innover pour le bénéfice de tous

L’innovation digitale s’inscrit dans l’ADN d’Orange Healthcare. L’objectif est double : la performance du système de santé et l’amélioration de la qualité de vie des citoyens. La structure de santé s’appuie sur les forces internes du groupe Orange et des partenaires externes, start-up et autres structures de recherche. Exemple : le projet 3Pegase, mené avec le CHU de Toulouse et la start-up Telegrafik, qui teste des capteurs et des technologies d’analyse prédictive pour un suivi des patients seniors à leur domicile de bout-en-bout.

Enjeu #4 : Interconnecter les hôpitaux

À la fois opérateur et intégrateur de systèmes, Orange Healthcare est le partenaire privilégié des nouveaux groupements hospitaliers des territoires (GHT). À la clé, la garantie d’une prise en charge continue, de données mieux partagées, une sécurité renforcée, sans oublier un meilleur accueil et confort du patient. « Il faut intégrer le digital dès la conception des nouveaux bâtiments et hôpitaux, » souligne Eric Pieuchot. Modèle du genre, le Centre Hospitalier Régional de Metz Thionville a ainsi adopté les différentes technologies proposées par Orange Healthcare, de la connectivité à la gestion du transport des patients.

Enjeu #5 : Faire interopérer les technologies

Depuis début 2018 et l’acquisition d’Enovacom, Orange Healthcare domine également le marché de fourniture de logiciels d’interopérabilité pour les systèmes d’information des établissements de santé. Un atout de taille pour faire communiquer efficacement les différents professionnels du secteur, quand on sait que l’interopérabilité permet à des systèmes hétérogènes d’échanger des données, de partager des informations et donc de fonctionner ensemble.

Enjeu #6 : Vers une médecine toujours plus smart

« On va passer d’une médecine curative à une médecine prédictive, notamment grâce à l’apport de nouvelles technologies comme l’intelligence artificielle », s’enthousiasme Eric Pieuchot. Progressant à toute vitesse, les algorithmes pourront bientôt prédire avec fiabilité des pathologies 20 à 30 ans avant qu’elles ne se déclarent. D’ici 2030, toutes ces solutions numériques devraient avoir intégré le quotidien des professionnels de santé et des patients. « Et ce, en préservant les rapports humains indispensables à l’exercice de cette profession de la vie », conclut Eric Pieuchot.

 

Pour aller plus loin