3 signes annonciateurs d’une co-innovation réussie

Comment s’assurer de la pertinence d’un projet de co-innovation ? Cas d’usage concrets, réplicabilité de la solution et partenariats à long terme sont autant de signes annonciateurs d’une démarche réussie.

La co-innovation doit être centrée sur les problématiques client

Alors que des innovations technologiques comme la 5G ou l’IA transforment de nombreux secteurs d’activité, difficile pour une entreprise de disposer d’une expertise suffisamment large pour répondre seule aux nouveaux besoins de ses clients. Pour Axel Haentjens, Vice-Président Cloud & Digital Services Partnerships chez Orange Business Services, il est nécessaire d’enrichir son socle de compétences. « Cela passe dans notre cas par une politique d’acquisition et/ou par une démarche de co-innovation, sur des sujets essentiels comme l’IA, la gestion des données, le cloud ou la cybersécurité. ». La co-innovation chez Orange Business Services est centrée sur les problématiques concrètes de ses clients. Le département de l’Etat du Gujarat en Inde en est un bon exemple : des caméras interactives équipées d’un système d’intelligence artificielle dans 40 villes supervisées par Orange assurent une gestion et une surveillance intelligentes du trafic ainsi que de la sécurité. Aussi, la collaboration avec les start-up est une composante importante de la démarche d’Orange Business Services. « Nous orientons les prises de participation du fond Orange Digital Ventures en les incitant à investir dans des start-up aux domaines porteurs en fonction de besoins clients clairement identifiés », précise Axel Haentjens.

Les produits et les solutions doivent être réplicables

Le fruit d’une co-innovation n’est pas forcément à usage unique, protégé par un brevet de propriété intellectuelle garantissant un avantage concurrentiel. Elle peut au contraire être répliquée et adaptée à d’autres contextes. La société californienne ServiceNow, leader dans l’IT Service Management, a ainsi noué un partenariat avec Orange Business Services pour adapter sa solution de supervision des ordinateurs et des applications à la surveillance des réseaux d’entreprise. Le transfert d’une innovation d’un secteur d’activité à un autre est également possible. C’est notamment le cas des solutions à base de blockchain, particulièrement adaptées au transport de marchandises et aux problématiques de gestion des bagages ou containers, des documents de douanes, du suivi financier des colis, etc. La blockchain permet un contrôle commun et un transfert de propriété entre les différentes parties prenantes, créant ainsi un climat de confiance. « La co-innovation réussie de SITA avec la start-up Sky Republic autour de la blockchain pour la supply chain dans le transport aérien nous incite à étudier ensemble comment nous pourrions étendre son champ d’application au domaine du transport maritime », explique Axel Haentjens.

La co-innovation doit se construire sur le long terme

Du one shot au partenariat durable, toutes les formules de co-innovation sont possibles ! « Avec des dispositifs de recherche collective comme Network Explorers, nous visons à créer une dynamique qui s’inscrive dans la durée », observe Axel Haentjens. Ce regroupement de grands clients réseaux d’Orange Business Services permet de tester conjointement la viabilité des idées grâce à des POC et des tests auprès de clients pilotes : une réflexion commune pour mieux déterminer l’intérêt d’un développement produit à grande échelle. Orange Business Services structure également une démarche globale d’innovation avec ses plus grands clients français et internationaux. Son partenariat avec Dell, pour innover dans les domaines du cloud hybride, des réseaux et de l’IoT en est une parfaite illustration : les équipes d’Orange Lab se mobilisent pour tester les gateway (passerelles) de Dell et en valider l’application dans l’informatique industrielle. Les laboratoires de Dell et d’Orange travaillent ainsi main dans la main sur des solutions qui seront implantées par la suite chez leurs clients communs.

 

Pour aller plus loin