La valorisation des données, moteur de nouveaux business pour l’Europe

Partager

Les données sont un enjeu stratégique pour les entreprises. L’Europe a souhaité fournir à ses organisations (gouvernementales, privées, citoyennes) les moyens d’innover par la donnée. Ainsi, la Commission Européenne a lancé en 2014 le premier des 20 satellites de la mission Copernicus. Nous avons interviewé Anne Chanié, Business Developer chez Airbus et Guillaume Nevicato d’Orange Business Services afin d’en savoir plus.

La mission Copernicus est destinée à doter l’Europe d’une capacité autonome d’observation de la terre générant ainsi un flux massif de données et les problématiques de gestion qui en découlent. Le consortium Airbus - Orange y apporte une réponse au sein du projet Copernicus DIAS (Data Information Access Services).

Copernicus : une multitude de mesures et de données

 

 

Le consortium Airbus - Orange Business Services a pour but de faciliter la mise à disposition des données provenant des satellites de Copernicus et des services associés. Ces données seront enrichies de données externes, notamment avec celles de l’opérateur au travers de l’initiative DIAS.
Les indicateurs qu’il fournit sont variés et divisés en 6 catégories. Voici quelques exemples de données récoltées :

  • Atmosphère : analyse de la qualité de l’air (pollution, microparticules…), détection des gaz (monoxyde, ozone, CO2, méthane…), mesure des radiations solaires ;
  • Marine : calcul des vents et températures des mers et océans, recherche lors d’opérations de secours, contrôle de la qualité de l’eau et des pollutions, surveillance des écosystèmes marins ;
  • Agriculture : calcul de l’indice d’humidité des zones, analyse de la végétation, mesure de la température des sols, dimension et qualité des lacs et zones glaciaires ;
  • Climat : surveillance de la fonte des glaciers, de la hausse du niveau de l’eau, de l’évolution de la température, calcul de l’indice climatique ;
  • Urgences : prise d’images des zones sinistrées, détection de l’évolution des dégâts (par exemple : prévision de l’étendue et de la direction d’un incendie), prévention et détection des zones à risques ;
  • Sécurité : surveillance des frontières et des océans, soutien aux opérations se déroulant hors du territoire européen.

DIAS : favoriser le développement de nouveaux business autour des données

Les expertises d’Airbus dans le domaine spatial et d’Orange Business Services sur les services numériques aux entreprises ou les traitements de données via le cloud, sont à la fois anciennes et reconnues. C’est la complémentarité de ces expertises qui a permis aux membres du consortium de bâtir une offre de valorisation des données : DIAS, acronyme anglais des « services d’accès aux données et aux informations » du programme Copernicus de la Commission Européenne.

« Copernicus permet la mise à disposition d’un certain nombre d’informations sans pour autant que cela soit suffisant pour développer une économie de la donnée. L’initiative du DIAS est là pour répondre à ce besoin » nous a confié Guillaume Nevicato, Cloud Transformation Manager chez Orange Cloud for Business.

L’apport du projet DIAS est de croiser des données de Copernicus (réseau « Sentinels ») avec d’autres sources de données, au profit de développeurs d’entreprises publiques et privées (météo, sécurité, gouvernement, entreprises et start-ups,…).

Anne Chanié, Business Developer pour la solution DIAS chez Airbus, qui s’appuie sur le cloud Orange, nous explique le projet : « DIAS est le guichet unique qui facilite l’accès à toutes ces données satellitaires grâce à la plateforme cloud d’Orange Business Services. Ceci permet aux entreprises tierces de venir créer de nouveaux services. Nous proposons également toute une panoplie de services via un catalogue qui permet d’appliquer des algorithmes Big Data dans un but de « cross-fertilisation », et dans une optique sectorielle. Pour les sociétés tierces, c’est par exemple la possibilité de développer des applications de smartcity, de mobilité ou d’IoT ».

Le consortium Airbus - Orange Business Services a pour objectif la création d'un écosystème de valorisation des données au travers de l'initiative DIAS. Cela va se traduire par la mise à disposition, gratuitement, de données issues du programme Copernicus, mais également par une cross-fertilisation des données, source de nouveaux modèles économiques. Le tout dans un environnement adapté aux besoins des métiers proposant accompagnement et conseils, tout en respectant les standards de sécurité.

Parmi ces données, celles du programme Flux Vision d’Orange sont issues de l’utilisation des mobiles connectés au réseau de l’opérateur, une fois agrégées et rendues anonymes. « L’idée fondatrice de DIAS est de fournir, au sein de cet environnement, les outils métiers, l’IA associée à ces outils, l’intégration au travers de la génération d’API et les croisements de sources de données pour enrichir les données brutes » a expliqué Guillaume Nevicato.

Plus de 450 entreprises, de toutes tailles, ont déjà manifesté leur intérêt pour le projet DIAS : des institutions européennes, jusqu’aux start-ups innovantes.
Grâce à ce projet, l’Europe donne les moyens aux acteurs économiques européens d’accroître leur compétitivité. Au vu des premiers résultats, le lancement de la mission semble réussi, espérons maintenant que sa mise en orbite sera un succès.

Webinaire
Data Intelligence : transformer les données en avantage concurrentiel
Mardi 13 mars 2018 de 11h30 à 12h15

 

Pour aller plus loin

DIAS : croiser les données pour créer la valeur

DIAS : quand la science est propulsée par le cloud computing

Découvrir nos solutions Data/Analytics

Mieux connaître les déplacements de vos clients grâce aux données Flux Vision

Yann Gourvennec

Je suis spécialiste en systèmes d'information, marketing de la highTech et Web marketing. Je suis auteur et contributeur de nombreux ouvrages et Directeur Général de Visionary Marketing. A ce titre,  je contribue régulièrement sur ce blog pour le compte d'Orange Business Services sur les sujets du cloud computing et du stockage dans le cloud.