Comment réduire la facture énergétique de vos bâtiments ?

Nous déployons actuellement notre solution de monitoring énergétique Smart Eco-energy, alliant IoT et data science, sur neuf de nos sites considérés comme particulièrement énergivores, en Europe, en Asie et aux Etats-Unis.

Ce projet, mené à une échelle beaucoup plus large que les projets courants, confortera nos compétences dans le domaine de la gestion de la performance énergétique des bâtiments. L'envergure du projet nous permettra de dimensionner le niveau d'effort nécessaire pour ce type de projet, et de partager notre propre expérience avec nos clients. Deux pans de notre programme Green Act sont ainsi associés : le « Green IT » qui vise à réduire notre consommation d’énergie et réduire nos émissions de CO2, et le développement de « Solutions for green » pour aider nos clients à remplir ces mêmes objectifs.

Un plan d’action de performance énergétique à l’échelle mondiale.

La démarche d’optimisation de notre consommation énergétique se déroule en 4 étapes

  • 1- Cartographier les sites d’Orange Business Services à l’aide de leurs données de consommation et les classer selon leur potentiel d’économies
  • 2- Collecter et centraliser ces données
  • 3- Etablir des prévisions et une trajectoire de réduction à court, moyen et long terme
  • 4- Et enfin, suivre notre stratégie d’optimisation énergétique.

Parmi les outils utilisés pour réussir ce parcours, figure notre solution IoT Smart Eco-energy, retenue pour répondre aux exigences du programme Green Act qui concrétise notre démarche environnementale.

Comment fonctionne-t-elle ? Smart Eco-energy collecte, sur une plateforme unique, les données des capteurs et sous-compteurs au sein des bâtiments. La solution offre l’avantage d’avoir un suivi centralisé des consommations et du rendement des installations à l’échelle du bâtiment, du parc immobilier ou d’une région. Des indicateurs nous aident ensuite à bâtir des tableaux de bord décisionnels qui alimentent nos plans d’action énergétiques

Après un premier test expérimental concluant dans 3 bâtiments d’Orange Business Services en 2019-2020, nous déployons actuellement la solution sur neuf data centers et centres réseaux, particulièrement consommateurs en énergie due aux équipements IT, au Royaume-Uni, Allemagne, Pays-Bas, Singapour, Hong-Kong, Etats-Unis. Ce sera le premier déploiement à grande échelle de la solution.

Un déploiement agile et graduel, pour gérer au mieux les ressources humaines et économiques.

La collecte automatique et la valorisation des données de chacun de nos sites accélèrent l’identification des gisements d’économie et des leviers d’efficacité : optimisation des puissances souscrites, reconfiguration des systèmes, remplacement de matériel, etc.

Les premières économies sur facture viendront ensuite financer l’extension de nos plans d’action et le déploiement graduel de capteurs connectés pour élargir nos mesures énergétiques. C'est par exemple le cas dans nos bureaux pilotes de Rabat, où l'installation de nouveaux capteurs permet de mesurer au plus près les consommations par usage (électricité, eau, etc.) et par espace, en les croisant avec les données d'occupation du bâtiment.

Dans cette logique, nous tablons sur une diminution annuelle de 4 %* des consommations d’énergie de nos neuf sites et un amortissement du dispositif atteint en quatre ans.

Le cadre réglementaire des consommations énergétiques se renforce

En France, avec 940 millions de mètres carrés, les bâtiments tertiaires1 ne représentent qu’un quart du parc immobilier du pays, mais un tiers des consommations énergétiques et des émissions de gaz à effet de serre du secteur. Alors que les exploitants font face à de nombreux défis tels que l’augmentation des coûts de l’énergie et l’adaptation aux nouveaux modes de travail, de nouvelles exigences règlementaires viennent encore compliquer la tâche. Le « décret tertiaire », promulgué en 2019, engage la filière sur la voie de la sobriété énergétique en fixant l’objectif de réduire la consommation énergétique de 40 % d’ici 2030. Comme le rappelle Julien Richter, Business Developer de l’offre Smart Eco-Energy d’Orange Business Services, « la première échéance de remontée des données de consommations s’appliquera dès le 30 septembre 2022 aux bailleurs de lieux à usage tertiaire supérieur à 1 000 mètres carrés ». Le temps est compté.

Nous proposons aujourd’hui Smart Eco-energy à nos clients soucieux d’améliorer leur empreinte énergétique et de se conformer au cadre réglementaire. Nous sommes en mesure de les accompagner dans une démarche agile, de l’installation des objets connectés à la prise en main des solutions logicielles.

1 Bâtiments occupés par les activités du secteur tertiaire, public ou privé (commerces, bureaux, santé, enseignement, infrastructures collectives destinées aux sports, aux loisirs, aux transports, CHR - cafés/hôtels/restaurants -, et tous les E.R.P - établissements destinés à recevoir du public.

370x370_patrice-virissel.png
Patrice Virissel

Scrum Master Smart Buildings & data analytics chez Orange Business Services, je développe, déploie et promeus depuis près de trois ans une offre de service digitale pour un usage optimisé du bâtiment. Cette offre s’inscrit dans une démarche vertueuse de réduction de notre impact environnemental en valorisant les données issues du parc immobilier.