Réaliser sa transformation "Digital Workplace" avec du Design Thinking

Partager

Aujourd’hui la transformation digitale est un sujet présent dans toutes les entreprises. Elles définissent une stratégie et lancent des chantiers sur plusieurs axes afin de répondre aux besoins des clients mais également de leur organisation. Les dirigeants en sont conscients, l’amélioration d’une expérience client passe aussi par l’amélioration de l’expérience collaborateur. Décryptage de la démarche Design Thinking.

De nombreuses entreprises poussent des programmes de transformation de leurs espaces et modes de travail dans plusieurs buts : être plus agiles, baisser les coûts opérationnels, attirer et garder les meilleurs talents, mieux gérer leurs assets immobiliers et introduire de nouvelles technologies ou des outils digitaux Un chantier Digital Workplace est aussi délicat que complexe, l’approche Design Thinking va vous permettre de le réaliser avec succès.

Dans quel cas s’applique la transformation "digital workplace" par le Design Thinking ?

Généralement, ce sont les grandes entreprises qui possèdent une organisation très complexe et avec les caractéristiques suivantes :

  • Une hiérarchie lourde
  • Une culture d’entreprise non digitale
  • Un mode de fonctionnement différent pour les filiales/départements
  • Plusieurs sites à aménager (ou des déménagements multi-sites)
  • Une présence internationale (cultures de travail différentes pour certaines régions) avec plusieurs milliers de collaborateurs dans le monde

Transformer les espaces de travail en se basant sur une approche Design Thinking

La transformation digitale passe aussi par l’amélioration de l’expérience employé, qui est le miroir de l’expérience client. Afin d’introduire de nouveaux modes de travail, de l’agilité et un confort aux collaborateurs, il est nécessaire de transformer les espaces de travail.  Quelle stratégie adopter pour votre futur aménagement ou déménagement « corporate » et quand est-ce-que le Design Thinking est-il pertinent ?

Une approche « Design Thinking » met l’utilisateur au cœur de la démarche (User Centric). On traite au préalable plusieurs contraintes en intégrant  de réels besoins, tout en proposant de nouveaux modes  ou espaces de travail. L’observation des utilisateurs est plus approfondie et anthropologique.

Les facteurs clés de succès

Ils sont multipes :

  • L’accompagnement du client en amont sur sa stratégie workplace
  • Une approche « consulting » est toujours nécessaire car la compétence Design Thinking seule ne sera pas suffisante. La capacité à inclure les bonnes parties-prenantes dans les premières phases-pilotes (cibler une population prédisposée au changement pour créer par la suite un effet « boule de neige »)
  • Ne pas négliger les streams projets connexes à une transformation d’espaces de travail (tel que l’IT ou la conduite du changement)
  • L’apport de nouveaux concepts dans votre programme workplace

Le concept

Le Design Thinking est au départ une méthode de recherche de l’innovation et de l’amélioration d’un produit ou service.
Elle a émergé dans plusieurs disciplines et sciences afin d’adresser les besoins humains, technologiques et stratégiques des entreprises en innovation.

Les processus Design Thinking se présentent en 5 étapes, décrites ci-dessous :

Il existe d’autres modèles de l’approche :

  • Sur 7 Etapes selon Rolf Faste : définir, rechercher, imaginer, prototyper, sélectionner, implémenter, apprendre ;
  • Sur 3 étapes selon Tim Brown (IDEO) : Inspiration, imagination, implémentation.

Origines du « Design Thinking »

Historiquement, le travail de conception a été appliqué à certains objets (Meubles, Trains, Maisons, Logo..). L’évolution de leurs méthodes de conception est restée pendant longtemps loin du champ d’autres domaines qui peuvent exister dans les entreprises.
Herbet A. Simon, Prix Nobel d’économie en 1987, aborde le concept du Design Thinking qu’il décrit dans l’ouvrage « Les Sciences de l’artificiel » (1969).

En 1991, IDEO (Entreprise de Designe Américiane) présente ses processus de Design Thinking qu’elle a développés à Standford Design School.

En 1992, Richard Buchman va enrichir le concept dans son article « Wicked Problems in Design Thinking ».

En 2005, le Design Thinking est enseigné à Standford. La méthode et les cours connaissent un succès important. L’école devient alors une référence en Design Thinking.

Dans les années qui suivent, la méthode va se développer avec succès dans les grandes entreprises.

Les domaines d'applications

Apple : Le Design Thinking est un  de ses moteurs d’innovation

Airbnb : En 2009, alors que la fameuse startup s’approche de la faillite, le Design Thinking va lui permettre d’augmenter ses revenus

La BBVA (Banque Espagnole) et Citi Bank ont adoptés le Design Thinking afin d’améliorer leur expérience client

PepsiCo : En 2012, le Ceo de PepsiCo décide de mettre le Design Thinking au centre de la stratégie de l’entreprise. L’entreprise a alors réalisé de meilleures performances sur plusieurs années.

Pour aller plus loin :

Les 7 règles d’or de l’idéation en entreprise

Innovation collaborative : pourquoi lancer un challenge idéation ?

 

Jalel Ben Salah

Consultant senior en transformation digitale, je fais partie de la communauté Expérience Collaborateur chez Orange Consulting. Avec plus de 5 ans d’expertise auprès d'acteurs de l’IT et de cabinets de conseil, j’ai participé à plusieurs projets de stratégie et transformation IT (Big Data, CRM, Digital Workplace, Centre de service ...) pour de grands comptes. J’ai une vision 360° des tendances IT/Business disruptives.