La 5G est en passe de transformer l'expérience des fans

Partager

Les prochains événements sportifs, tels que les Jeux olympiques de Tokyo 2020 et Paris 2024, seront des vitrines importantes pour présenter de nouvelles fonctionnalités numériques visant à améliorer l'expérience des spectateurs. Comment les solutions 5G, d'intelligence artificielle (IA) et de Réalité Etendue peuvent-elles aider les clubs de sport du monde entier à tisser une relation plus étroite avec leurs fans ?

L'association de la 5G avec du matériel informatique de pointe, l'IA et la réalité étendue ou mixte (terme collectif désignant la réalité augmentée et la réalité virtuelle) transformera l'expérience des fans de sport en créant des expériences immersives et interactives dans les stades, à la maison et en déplacement. Selon une étude récente menée par Ovum, 94 % des opérateurs de réseaux mobiles européens envisagent de fournir de nouveaux services 5G aux exploitants d'infrastructures sportives et organisateurs d'événements sportifs d'ici la fin de l'année 2020. De grands pas en avant devraient être franchis lors des Jeux olympiques de Tokyo 2020 et plus encore pour Paris 2024 qui nous montreront ce que la technologie sera en mesure de faire pour les clubs de sport et les fans.

Grâce à des vitesses bien supérieures à la 4G, à une plus grande capacité et à une latence beaucoup plus faible, le potentiel de la 5G dans les stades est énorme. La 5G améliore l'expérience sportive en direct, pour les spectateurs comme pour les téléspectateurs, en offrant la possibilité de capturer davantage d'angles de caméra et de visualiser des données de match en temps réel tout en améliorant l'économie de diffusion.

La transformation de la diffusion

Selon Dom Tait, analyste principal chez Ovum, « l'aspect le plus excitant de la 5G du point de vue d'un fan de sport sera sans doute une expérience visuelle davantage personnalisée, que ce soit au stade ou à la maison. Nous offrirons [aux fans la possibilité] de regarder les matchs sous l'angle de leur choix, comme s'ils étaient l'un des athlètes sur le terrain. Imaginez que vous puissiez, chez vous, assister à une finale olympique du 100 m à l'aide d'un appareil de réalité virtuelle offrant une vue à 360°. Vous serez plongé dans l'expérience en direct sans quitter votre canapé. Telle est la promesse de la 5G. »
 

L'étude d'Ovum suggère que 63 % des opérateurs prévoient d'offrir des services de réalité virtuelle et de réalité augmentée aux fans dans les stades, de les rapprocher de l'action comme jamais auparavant, de leur proposer des vidéos haute définition et bien plus encore.

La technologie 5G permet de capturer du contenu sous des angles de caméra supplémentaires pour créer des vidéos à 360 degrés. Les séquences vidéo proviennent de drones, de films enregistrés en coulisses, de capteurs IoT et de téléphones mobiles, tous pouvant être incorporés plus rapidement et de façon plus économique. Cela permet d'analyser et de partager en temps réel les données du match sur les performances d'un joueur ou d'une équipe, puis de les superposer sur des images des joueurs sur le terrain. Ainsi, les fans de sport peuvent choisir leur propre point de vue tout au long du match ou de la course, avec un son de réalité virtuelle 3D entièrement mélangé, les commentaires du speaker, des graphismes de type réalité virtuelle et les statistiques en temps réel.

Orange Vélodrome

L'Orange Vélodrome est le premier stade à accueillir la 5G en France dans le cadre d’un contrat de co-innovationavec l’Olympique de Marseille visant à stimuler l'innovation. Cette connectivité sera expérimentées dans plusieurs cas, notamment l'utilisation de la réalité virtuelle visant à vivre le match en totale immersion grâce aux flux vidéo 360° en qualité 8K et en live, avec à 2 caméras installées en bord de terrain. Une solution d’IoT (Internet des Objets) a également été déployée dans le stade.pour améliorer sa performance opérationnelle et optimiser son empreinte énergétique. Des données collectées et traitées en temps réel favoriseront les opérations du stade telles que la gestion des foules, de la bande passante et des installations.

Cette année, Orange a également travaillé sur des projets de connectivité 5G lors des Internationaux de France de tennis au stade Roland Garros. Le déploiement de la 5G permettra de diffuser des images 3D, des vidéos 8K à 360°, une interactivité avec des options de réalité virtuelle, augmentée ou mixte, et bien plus encore, sur les appareils mobiles des fans.

« La technologie numérique est réellement jugée par les consommateurs en fonction de l'expérience utilisateur qu'elle offre. L'introduction de la 5G dans les stades permettra de fournir des applications et services enrichis que les utilisateurs attendent dès aujourd'hui sur leurs appareils mobiles et sur les appareils de réalité virtuelle à l'avenir.»
Eric Domage, stratège en anticipation et innovation chez chez Orange Business Services

Partitionnement du réseau 5G

La 5G permettra de partitionner le réseau (network slicing), ce qui signifie qu'Orange pourra découper la connectivité au sein du stade en tranches (slices) distinctes afin de répondre de manière économique à la grande variété d'applications nécessitant différents niveaux de débit de transmission de données, de latence et de qualité de service. Ce partitionnement sera pris en charge par l'utilisation native du SDN (Software Defined Networking) dans l'infrastructure principale de la nouvelle technologie radio 5G.

Différentes tranches de réseau seront utilisées pour fournir la connectivité en temps réel nécessaire à la diffusion télévisée en 8K, qui représente une grande quantité de données, et au fonctionnement sécurisé des drones équipés de caméras dans les stades pleins, où la sécurité représente un enjeu majeur. Parallèlement, les réseaux de capteurs IoT, qui renvoient régulièrement de petites quantités de données, auront besoin d'une autre tranche de réseau présentant des caractéristiques de performances différentes.

Les stades pourront également mieux gérer les foules importantes lors des journées de match très chargées. Grâce à des images de vidéosurveillance en temps réel provenant de caméras connectées en 5G et d'un système de vision informatique (technologie IA capable de détecter les signes de surpopulation et autres risques de sécurité), ils seront en mesure de fournir des alertes proactives via les téléphones portables des fans et la signalisation numérique dans les tribunes.

En parallèle, le edge computing associé à la 5G pourra soulager la charge de traitement des casques de réalité augmentée/virtuelle, ce qui signifie qu'ils peuvent devenir plus légers et plus ergonomiques dans leur conception. Les fans de sport pourront s'amuser avec la réalité augmentée pendant le match, télécharger rapidement et facilement des clips vidéo sur YouTube ou encore permettre aux propriétaires de stades, concessionnaires et aux sponsors de créer des applications, du contenu et des opportunités de e-commerce lors des événements, comme la commande de nourriture et de boissons depuis son siège à la mi-temps.

Un phénomène mondial

La 5G joue déjà un rôle dans l'amélioration des événements sportifs pour les fans du monde entier. Aux États-Unis, le taux de remplissage des stades lors des matchs de NFL diminue, en partie à cause des prix élevés des billets, mais également parce que les spectateurs ne peuvent pas utiliser leurs appareils mobiles lorsqu'ils assistent au match pour télécharger des photos sur les réseaux sociaux et regarder des ralentis en vidéo. La combinaison d'une capacité réseau insuffisante les jours de match et de l'atténuation des signaux mobiles due à l'infrastructure en béton et en acier des stades empêche l'utilisation des téléphones portables à grande échelle.

En outre, la réalité étendue (ER) n'est pas prise en charge par la technologie 4G car la latence est trop élevée et les fans ne peuvent pas compter sur la connectivité dont ils ont besoin. La 5G va corriger cette situation en assurant une capacité suffisante dans le stade pour alimenter de nouveaux services. Afin de répondre aux divers cas d'utilisation requis, « la connectivité interne au stade repose sur une symbiose des technologies réseau existantes, notamment le câble, le Wi-Fi et le LTE, complétées par des initiatives 5G précoces, telles que le mmWave et le MIMO massif », explique GSM Association.

En Allemagne, la 5G sera utilisée pour augmenter la capacité lors des matchs de Bundesliga. Un match de Bundesliga moyen rassemble 43 000 spectateurs, qui consomment en moyenne 500 Go de données pendant le match, un chiffre qui a augmenté d'environ 50 % entre 2018 et 2019. Pendant le match, les spectateurs veulent pouvoir utiliser leurs smartphones pour consulter les scores des autres matchs, publier des photos et des vidéos sur leurs réseaux sociaux et même visionner instantanément des ralentis vidéo du match qu'ils regardent.

À un horizon un peu plus lointain, lors des Jeux olympiques de Paris en 2024, la 5G permettra aux fans de sport de vivre la meilleure expérience possible. Le slogan de l'événement est « Made for Sharing », une description parfaite de l'interactivité qu'offre la 5G, avec la possibilité pour les fans de télécharger et de partager des vidéos et des images haute définition via leurs appareils mobiles, ainsi que de partager des expériences de réalité virtuelle et de réalité augmentée immersives pour les fans en dehors des stades.

« Nous considérons la 5G comme le catalyseur de toutes sortes de nouvelles expériences immersives pour les fans de sport, mais également pour les secteurs B2B tels que l’énergie, la logistique ou l’industrie où les employés pourraient accéder aux manuels numériques et aux données sur les équipements qu'ils entretiennent, mais également recevoir de l'aide d'experts à distance grâce à la visioconférence. La 5G est déjà en train de s'implanter dans les stades du monde entier. Ce n'est qu'un début. »
Eric Domage, stratège en anticipation et innovation chez Orange Business Services

Lire cet article en anglais : Game on: How 5G can transform the fan experience

170x170_blogger-steve-harris.png
Steve Harris

Je rédige des articles sur la technologie depuis environ 15 ans et je me concentre aujourd'hui principalement sur tous les aspects des télécommunications : réseaux de nouvelle génération, réseaux mobiles, cloud computing et bien plus encore. Pour Futurity Media, je suis basé dans la région Asie-Pacifique et je suis attentif à tout ce qui se passe dans cette partie passionnante du monde.