Pourquoi la RSE devient incontournable en entreprise en 2022 ?

Plus de 100 millions de téléphones mobiles dorment dans les tiroirs des Français. 81% des émissions de gaz à effet de serre (GES) du numérique en France seraient liées à l’ensemble des équipements numériques. Or, 75% de l’impact environnemental de ces derniers seraient issus de leur seule production, alors que l’utilisation et la consommation énergétique associée ne représenteraient, elles, que 25% de l’empreinte carbone. Les démarches RSE des entreprises peuvent dès aujourd’hui s’attaquer à ce phénomène et obtenir des résultats probants en adoptant de nouvelles pratiques liées à la gestion de leur flotte de mobiles. L’engagement RSE permet en outre une attractivité renforcée auprès des candidats comme des clients, ainsi que l’acquisition de nouveaux atouts compétitifs dans le cadre des appels d’offres, notamment lancés par les collectivités locales.

#1 Responsable et durable, une nécessité pour les hommes et la planète

Si les Français changent de téléphone mobile tous les 28 mois en moyenne, dans 88% des cas ce n’est pas par nécessité car les téléphones fonctionnent encore. En outre, 53% de ces téléphones sont conservés par leur propriétaire et ne sont pas recyclés. L’impact environnemental est lourd : soit les téléphones finissent un jour jetés et génèrent une lourde pollution ; soit ils sont oubliés et les 70kg de ressources naturelles utilisés en moyenne pour leur fabrication sont comme gaspillés. Tout cela contribue à l’épuisement des ressources.

En la matière, être responsable pour les entreprises, c’est être durable, donc adopter une vision large de la vie d’un mobile, de sa conception à son recyclage, en passant par son reconditionnement. Ce dernier offre à un mobile plusieurs vies et rentabilise ainsi les ressources naturelles et l’énergie utilisées pour sa fabrication. Des actions concrètes sont à la portée des entreprises qui entendent se lancer dans un développement durable.

#2 Durabilité, une démarche collective tendance

Face à ce phénomène, une tendance est notable selon l’ARCEP : un nombre croissant de consommateurs a recours au marché du reconditionné pour acquérir un téléphone de seconde main tout en bénéficiant de certaines garanties techniques. Ce passage d’une société de la consommation à une société de la réutilisation permet l’émergence d’un cercle vertueux d’un point de vue social et environnemental. Il repose en effet sur la mise en place d’une filière responsable : la réparation, la collecte, le tri, puis le reconditionnement et la remise en vente, ou alors le recyclage.

Conscient de ces nombreux leviers d’action et de l’importance d’initier une démarche collective, le groupe Orange s’est ainsi engagé dès 2015 dans un investissement accru dans l’économie circulaire. Le programme d’action du groupe, RE (REprise, REcyclage, REconditionnement, REparation), et celui de transformation chez Orange Business Services, Green Act, donnent ainsi les moyens à toute l’entreprise et à ses clients d’adopter des mesures durables, responsables au niveau social comme environnemental. L’objectif ? A l’horizon 2025, le groupe vise 10% du volume de ses ventes de mobiles en reconditionné et 20% des équipements reconditionnés dans le réseau IT d’Orange.

#3 RSE, gage d’attractivité

Mettre l’environnement au cœur de ses processus et activités est un gage d’attractivité pour les entreprises, non seulement vis-à-vis de leurs clients, mais aussi des candidats, soucieux de pouvoir compter sur une entreprise engagée.

A travers une gestion optimisée de sa flotte de mobile, une entreprise peut ainsi contribuer de manière directe aux actions RSE, devenues nécessaires. Pour prolonger la vie des mobiles, elle peut compter sur une réparabilité accrue et simplifiée, mais aussi sur une revalorisation des équipements. Pour cela, Orange s’appuie sur des experts de la seconde vie mobile (Recommerce, Itancia, Cordon et Renewd). Objet du quotidien mis à disposition de chaque collaborateur, le mobile devient un symbole fort de l’engagement de l’entreprise.

#4 Être responsable, l’atout compétitivité RSE dans les appels d’offre

Enfin, des actions durables, incarnant une démarche RSE, sont d’efficaces moyens pour acquérir un avantage compétitif dans le cadre des appels d’offre lancés par les acteurs publics et les collectivités locales.

Le code de la commande publique pousse en effet depuis plusieurs années à inclure des critères sociaux et environnementaux et des clauses d’engagement lors du choix de leurs prestataires. Quand ces critères RSE ont bien un rapport avec le marché passé, ils permettent aux entreprises de tirer leur épingle du jeu en valorisant toute la démarche éco-responsable mise en œuvre dans l’emploi des terminaux et équipements connectés nécessaires à la prestation attendue. De quoi marquer des points pour son développement et pour la planète.

Conclusion

La gestion d’une flotte mobile est riche en opportunités d’actions RSE. En développant la réparabilité, la reprise, le reconditionnement et le recyclage, les entreprises prennent place dans une économie circulaire durable. En associant ses clients à ses programmes d’actions, Orange soutient l’émergence de nouveaux modes de consommation et d’action, responsables, ayant un impact positif. Autant d’atouts qui viennent renforcer l’attractivité de l’entreprise en tant qu’employeur et fournisseur, par des actions concrètes.

 

Pour aller plus loin