Quand partager devient la clé : découvrez ce que les réseaux sociaux d'entreprise peuvent faire pour vous

Partager

Aujourd’hui, de plus en plus d’entreprises se tournent vers les réseaux sociaux d’entreprise (RSE) afin d'améliorer la communication et la collaboration au sein de leurs équipes. Mais jusqu’à présent, l'adhésion reste minime. Un phénomène souvent lié au manque de leadership des cadres et au faible engagement des employés.

En quelques mots, les RSE ont pour vocation de permettre aux employés en interne et en externe de se connecter facilement entre eux le tout en retrouvant l’atmosphère des réseaux sociaux traditionnels tels que Facebook et Twitter. De cette manière, ils peuvent facilement partager des ressources et des connaissances au sein de l'entreprise.

Un vaste choix

Malgré des débuts un peu léthargiques, les RSE ne sont pas qu’un phénomène de mode. La popularité des réseaux sociaux a poussé les entreprises à examiner de quelle façon ce phénomène pouvait être exploité afin de connecter plus efficacement les employés. D’après Gartner, les RSE deviendront le principal canal de communication pour les entreprises à l'avenir. D’ici 2016, le cabinet estime que 50 % des grandes entreprises auront des réseaux sociaux internes semblables à Facebook et que 30 % d'entre eux seront considérés comme aussi essentiels que le mail et le téléphone.

Le marché se développe à un rythme rapide au niveau mondial. Global Industry Analysts Inc (GIA) estime que le marché mondial des RSE vaudra 4,8 milliards de dollars US en 2020. Le nombre d’acteurs sur la scène des RSE augmente et comprend désormais Sharepoint, Slack, Convo, Jostle, Tibbr, Plazza, HighQ, BitRix24 et SocialCast. Malgré ce vaste choix, GIA soutient que les entreprises penchent vers les plateformes collaboratives comprenant des suites complètes telles que Jive de Jive Software, IBM Connections, Chatter de SalesForce et Yammer de Microsoft.

Des nouveaux venus apparaissent également. Facebook par exemple a sorti ses utilisateurs de leur zone de confort en lançant Facebook at work. Une version professionnelle de son service actuellement testée par les 100 000 salariés de la Royal Bank of Scotland.

De la même manière, Orange Business Services a lancé Business Together Sharespace, un service développé en partenariat avec Jive, ce afin de contribuer à la transformation numérique des clients Orange.

Le groupe Orange est tellement convaincu de la puissance des réseaux sociaux d'entreprise qu’il a lancé une nouvelle version de son réseau social interne Plazza, disponible sur tous les dispositifs et conçu pour être utilisé par les 157 000 collaborateurs du groupe. Orange a des plans ambitieux pour Plazza. Le groupe espère ainsi voir 50 % de ses employés actifs sur le réseau social et former 80 % de ses cadres aux nouvelles méthodes de travail collaboratif d’ici 2018.

Toujours sur la ligne de départ

Malgré la gamme de choix d'applications, la majorité des entreprises ne se rendent pas encore pleinement compte des avantages offerts par les RSE. Pourquoi ? Parce qu’elles doivent réaliser que les initiatives sociales sont radicalement différentes des autres déploiements technologiques.

« Les déploiements technologiques traditionnels, tels que les ERP ou les CRM, suivent un paradigme ’push’. Les salariés sont formés sur une application, puis sont censés l'utiliser. En revanche, les initiatives sociales exigent une approche ’pull’ qui touche directement les employés et leur offre de meilleurs outils de travail. Dans la plupart des cas, ceux-ci ne peuvent être obligés à utiliser des applications sociales, ils doivent décider d’adhérer par eux-mêmes. » explique Carol Rozwell, vice-présidente et éminente analyste chez Gartner.

Les entreprises doivent comprendre les réseaux sociaux

Pour créer un réseau social d'entreprise performant et obtenir l’adhésion des salariés, les entreprises doivent d'abord comprendre ce que sont les réseaux sociaux et comment les utiliser. Elles doivent également comprendre comment les employés travaillent au sein de l'organisation, avec qui elles collaborent et quels sont leurs besoins.

« Trop d’importance est accordée au contenu et à la technologie et pas assez au leadership et aux relations » explique Rozwell. « Les dirigeants doivent développer une stratégie sociale d'entreprise qui ait du sens pour l'organisation et s’atteler à la tâche difficile du changement organisationnel de front, ce dès le départ. Les initiatives sociales d’entreprise réussies exigent un leadership et des changements de comportement. Se contenter de commanditer un projet social ne suffit pas — les dirigeants doivent faire preuve par leurs actions de leur engagement à l’égard d’un style de travail plus ouvert et transparent ».

Votre entreprise a-t-elle besoin d’un RSE ? 

La principale raison de déployer un RSE est d’accélérer les communications et d'aider les employés à obtenir les informations dont ils ont besoin plus rapidement afin de prendre des décisions intelligentes. En d'autres termes, leur donner plus de flexibilité et améliorer leur dynamisme. Tout outil qui facilite la collaboration, qui motive et qui efface les frontières géographiques ne peut être ignoré. Si vous n’avez pas déjà exploré les RSE, vous devez vous y mettre dès à présent. Améliorer la façon dont les employés se connectent peut sembler anodin, mais cela peut entraîner des changements positifs majeurs pour l’organisation de votre entreprise. 

Jan Howells

Pour aller plus loin :

Réseaux sociaux d'entreprise : Facebook débarque At Work

Orange Business Services lance Business Together Sharespace

Jan Howells

Jan has been writing about technology for over 22 years for magazines and web sites including ComputerActive, IQ magazine and Signum. She has been a business correspondent on ComputerWorld in Sydney and covered the channel for Ziff-Davis in New York.