management : le mythe de la culture Agile

Partager

Récemment, j’ai assisté à l’agile tour Toulouse et deux sessions m’ont interpellé :

De là, une discussion initiée à la table ronde s'est engagée avec plusieurs personnes : qu'est-ce la culture agile? Et surtout, est ce que la culture agile existe? Peut-on implanter cette culture agile en lieu et place de la culture d'entreprise pour que la greffe prenne?

définissons la culture agile

Commençons par définir la culture : en sociologie, la culture est définie par "ce qui est commun à un groupe d'individus" et comme "ce qui le soude"; en philosophie, la culture désigne ce qui est différent de la nature, c’est-à-dire ce qui est de l'ordre de l'acquis et non de l'inné.

Dans nos projets actuels, nous ressentons une sensibilité commune des personnes qui pratiquent l'agilité. C'est bien de vouloir son projet agile, mais est-ce suffisant de se référer au manifeste agile pour être agile? Est-ce suffisant de mettre en pratique des valeurs et des principes agile? Est-ce qu'un coach doit convertir la culture du groupe à l'agilité pour réussir sa mission? NON!

Ce que nous explique Pablo dans la horde agile, c'est que les hordes de chasseurs cueilleurs se sont construites au fil du temps, qu'elles ont construit leur culture sur des pratiques et des croyances transférées entre individus par du story telling. Et que finalement, aujourd'hui, être chasseur cueilleur n'est plus seulement notre culture mais notre nature.

Dans un groupe, avant d'avoir une culture ou une nature, des pratiques se mettent en place. Ces pratiques sont appliquées/testées puis validées et entérinées. Des pratiques on passe aux principes puis des principes aux valeurs et ces valeurs sont les fondements de la culture du groupe qui deviendra la nature des générations suivantes.

culture du groupe VS culture agile

Pour revenir à nos projets, nous savons tous que pour qu'un groupe adhère à un changement, il faut qu'il émerge de cette équipe, même si l'impulsion vient d'ailleurs.  Pour pouvoir être agile, une équipe doit aussi faire agile et mettre en place des pratiques, des principes et des valeurs. Est-ce que ces principes et valeurs sont les mêmes pour tout le monde? In fine est-ce que je peux appliquer la culture agile en l'état?

Les pratiques agiles peuvent être identiques, mais la culture du groupe doit prendre en compte et absorber ces pratiques pour qu'elles deviennent principes et passent dans la culture du groupe. Si c'est le cas, alors c'est gagné. Si les pratiques sont imposées sans prendre en compte la culture du groupe, il y aura un fort risque de rejet ou de distorsion de la méthode.

Pour conclure, OUI il existe une culture agile qui est portée par des pratiquants expérimentés et ceux-ci doivent l'insuffler mais pas l'imposer dans les projets. Le groupe sera mature quand les pratiques seront devenues principes puis valeurs, l'agilité pourra s'intégrer dans sa culture. Finalement, pensez-vous que ce groupe mature pourra ensuite se passer du coach tel que nous le connaissons?

Benjamin

* Participaient à cette table ronde : C.Aubry, A.Boutin, JF Jagodzinski, F.Aimetti et Y. Ameur animé par E. Gaillot et mis en image par R. Couturier.

Crédit photo : © niyazz - Fotolia.com

Benjamin Cabanne

Penser le changement plutôt que changer le pansement ! Ça pourrait être ma devise au quotidien. Coach agile IT&L@bs chez Orange Business Service, j’ai travaillé auparavant plus de 10 ans sur des projets de développement spécifique de système d’informations dans l’automobile, l’aéronautique ou en tant que directeur de projet dans une société de service. Curieux de tout, facilitateur agile et toujours à la recherche de valeur ajouté, je pratique aussi le judo, le rugby et la plongée.