ce qu'il faut retenir pour mettre en place Microsoft Lync

Partager

Microsoft Lync continue sa progression dans les entreprises dans le domaine des communications unifiées. Pour réussir le déploiement de cette plateforme, les entreprises, notamment les multinationales, doivent avoir en tête un certain nombre de réflexes. L’expérience d’Orange en matière de déploiement de Microsoft Lync nous a permis d’identifier 5 enseignements majeurs.

1. établir l’impact business de Lync sur les communications unifiées

En période de restriction des budgets informatiques, chaque projet de développement doit faire l’objet d’un business case bien construit avec, à la clé, de réelles perspectives de réductions des coûts. Lync ne fait pas exception à cette règle. Pour élaborer une proposition convaincante et quantifier les économies potentielles, il vous faut comprendre et évaluer l’environnement auquel cette plateforme va se substituer. Votre analyse ne doit pas se limiter aux fonctionnalités « voix », mais intégrer tous les services de communications unifiées, ainsi que les collaborateurs et le management. Vous aurez aussi intérêt à souligner les économies directement réalisées plutôt que des bénéfices peu précis tels que la hausse de la productivité.

2. explorer les possibilités de Microsoft Lync

L’utilisation de la vidéo met la communication visuelle au 1er plan de nombreux projets d’entreprise axés sur Lync. Mais pour que la vidéo soit intégrée de manière pertinente dans la plateforme, les départements informatiques doivent changer d’approche. Traditionnellement concentrés sur les réseaux et les vidéoconférences, ils doivent dorénavant fournir des services adaptés aux besoins des utilisateurs et contribuant à l’évolution des méthodes de travail. Lync offre une grande diversité d’applications et de services à valeur ajoutée qui permet d’enrichir ses fonctionnalités, sans oublier son potentiel dans des environnements fortement axés sur la communication tels que les centres de contact.

3. disposer des compétences « voix » requises pour un déploiement efficace

En tant que plateforme de communications unifiées, Lync pose un nouveau type de problème aux départements informatiques qui cherchent à tirer pleinement parti de ses fonctionnalités « voix ». Malgré les progrès réalisés en matière de convergence des communications, de nombreuses entreprises manquent encore de compétences « voix ». Considérées comme dépassées par de nombreux départements informatiques, elles sont pourtant essentielles au dimensionnement des réseaux et à la configuration des passerelles et des codecs. Lync a largement fait évoluer ses fonctions de gestion de capacité avec l’intégration de la fonctionnalité Call Admission Control (CAC), qui permet aux ingénieurs de protéger le trafic vocal des autres appels. L’amélioration des performances nécessitera de faire dès le départ des choix décisifs qui impliqueront impérativement les ingénieurs « voix ».

4. veiller à la formation du personnel

La réussite d’un projet informatique dépend du nombre de personnes qui adoptent la technologie en question. Votre proposition n’aboutira jamais si les utilisateurs sont réticents au changement. Si le système leur déplaît, ils feront même tout leur possible pour utiliser d’autres méthodes de communication. Pour maintenir l’adhésion des utilisateurs, impliquez-les dès le début du projet et déterminez avec eux les objectifs que vous cherchez à atteindre avec Lync. Les fonctionnalités de base pourront ainsi être déployées en premier. Assurez-vous également de la qualité de service avant de fournir les outils aux utilisateurs finaux et mettez en place un plan de communication détaillé pour leur apprendre à s’en servir.

5. privilégier la connaissance du terrain pour accélérer le déploiement local

Le déploiement de Lync se complexifie lorsque le périmètre est international. Deux solutions s’offrent à vous :

  • la gestion en interne, qui impliquera généralement de travailler avec différents prestataires locaux,
  • la collaboration avec un fournisseur international comme Orange Business Services.

Deux problèmes distincts peuvent avoir des répercussions sur les déploiements internationaux :

  • la compréhension des réglementations locales, notamment en matière de cryptage et de VoIP (Voice over IP, la voix sur IP),
  • les complications liées aux règles d’importation et à la fiscalité.

Anthony

cet article est disponible en version EN.

Anthony Plewes

After a Masters in Computer Science, I decided that I preferred writing about IT rather than programming. My 20-year writing career has taken me to Hong Kong and London where I've edited and written for IT, business and electronics publications. In 2002 I co-founded Futurity Media with Stewart Baines where I continue to write about a range of topics such as unified communications, cloud computing and enterprise applications.