maisons de retraite, résidences pour seniors : innovez !

Partager

La MediaTIC News est une newsletter bimensuelle composée des meilleurs articles des blogs Orange Business Services : si vous souhaitez recevoir par email, le meilleur de nos articles, infographies etc.. Abonnez-vous à la newsletter ici, c’est gratuit !

La France, l’Europe, le monde vieillit ! On compte environ 470 millions de personnes de plus de 65 ans sur la planète et ce chiffre devrait doubler d’ici 2025.

Nous sommes en train de vivre une véritable révolution démographique ! La société va devoir s’adapter à cette nouvelle donne : logements, transports, système de santé, gestion de la dépendance, bien-être, services à domicile, maisons de retraite, résidences pour seniors… tous les secteurs d’activité vont devoir évoluer.

L’enjeu économique est considérable : à l’horizon 2015, 54% de la consommation française sera générée par les seniors. Les Ministères du redressement productif et celui des personnes âgées ont d’ailleurs récemment annoncé le lancement de la « silver economy », une filière industrielle dédiée à structurer l’offre de produits et services pour les seniors.

Face à ce « tsunami » qui s’annonce, et même si le maintien à domicile est privilégié, la population des résidents en maison de retraite ne cesse de croitre. Or, en France en 2013, il manque déjà 40 000 places d’accueil en résidence et 15% des établissements existants doivent se moderniser, d’autant plus que les seniors d’hier n’ont rien à voir avec les seniors d’aujourd’hui !

se moderniser ? Oui ! Et principalement pour répondre aux nouvelles attentes des résidents…

Les attentes des personnes âgées évoluent et le panorama des services auxquelles elles ont accès également.
L’espérance de vie ne cessant de s’allonger, de nouveaux concepts émergents au-delà des EHPAD (Etablissements d’ Hébergement pour personnes âgées dépendantes) tels que les villages seniors et les résidences seniors avec services.

Les pathologies ont également évolué avec des adaptations nécessaires pour la prise en charge des résidents.
Enfin les attentes des seniors, notamment en terme de technologies ne devraient que croitre avec l’arrivée progressive des générations familiarisées ou nées avec ordinateurs, tablettes, Smartphones et surtout Internet.

De plus en plus d’importance est ainsi donné au confort du séjour. Des fonctionnalités sont donc mises en place pour :

  • Pousser des solutions de divertissement dans la chambre ou les lieux communs : grâce à des solutions multimédia « comme à la maison » (télévision, radio, livres audio, jeux…) sur TV ou sur terminaux multimédia.
  • Permettre le maintien du lien social avec l’extérieur : grâce à la création de portails sociaux « famille » permettant de recevoir facilement de l’information des proches et d’interagir avec eux.
  • Garantir la protection des résidents (notamment ceux atteints de pathologies telles qu’Alzheimer) tout en garantissant leur liberté de circulation grâce de la vidéosurveillance, des médaillons de localisation ou des solutions d’appels infirmière.

… mais aussi pour faciliter le travail et la sécurité du personnel !

Le bien-être des résidents est un critère important, mais la qualité des soins proposés et la sécurité pour les résidents est un enjeu primordial ! Il faut donc permettre au personnel des établissements de bénéficier de solutions adaptées à leur métier qui facilite leur travail au quotidien et peuvent même jouer sur l’efficacité.

C’est dans ce cadre, que des projets d’amélioration des infrastructures de communication se développent. 
Une large gamme de solutions permet d’aider aux tâches quotidiennes liées aux résidents :

  • Accueillir et accompagner grâce à des solutions d’accueil téléphonique, de gestion des appels, de gestion des rendez-vous permet de désengorger les accueils physiques.
  • communiquer avec des téléphones fixes et mobiles (Wifi / DECT), et accéder aux données sur des tablettes dans la chambre des patients de façon simple et unifiée assurent une fluidité de l’information et des échanges autour du dossier du patient.
  • gérer les services additionnels de télévision et autres apportés aux résidents avec des systèmes de taxation automatisant la facturation.
  • protéger l’établissement et ses occupants grâce au contrôle d’entrée et à la vidéosurveillance mais aussi grâce à la mise en place d’appel infirmière dans les chambres et de médaillons pour les résidents permet d’accroître la réactivité du personnel en cas d’incident. Leur couplage avec la traçabilité des équipements permet également d’apporter une efficacité optimum en arrivant sur le lieu de l’incident avec le bon équipement.
  • prévenir les risques pour le personnel soignant avec des dispositifs d’alerte du travailleur isolé.

ouvrir la maison de retraite vers l’extérieur pour une meilleure prise en charge

Au-delà de simples lieux d’accueil, les EHPAD sont partie prenante dans la gestion du parcours de soins de leurs résidents. Or sur les 6500 EHPAD, seules 12% sont en région parisienne. La majorité d’entre elles sont donc en Province et parfois installées dans des régions faisant face à la désertification médicale.

En parallèle, il faut savoir que les résidents en EHPAD sont fréquemment confrontés à des hospitalisations répétées  et à des déplacements entre leur lieu de vie et des établissements de santé. Situations qu’elles ne vivent pas forcément bien et qui induisent une dégradation de leur état de santé et de  leur autonomie (chutes, des pertes de poids,...).

Ces réalités complexifient donc la tâches du personnel si à minima des solutions collaboratives ne sont mises en place avec les centres de soins de référence afin de ne déplacer les résidents qu’en cas d’urgence.

Grâce aux dernières avancées technologiques, les solutions de télémédecine vont également permettre de favoriser l’échange d’informations et le partage de documents avec des experts à distance ou entre établissements et ce même en région parisienne ! L’expérimentation menée entre l’HEGP et l’hôpital de Vaugirard (service de soins de suite et de long séjour) a démontré la pertinence de la téléconsultation pour les personnes âgées dont le déplacement est coûteux et inconfortable.

Les bénéfices attendus de la mise en place de tels dispositifs en EHPAD sont de plusieurs ordres :

  • Maintenir, voire étendre la couverture médicale d’un territoire en offre de soins généralistes et spécialisés.
  • Permettre et/ou améliorer les liens entre acteurs de premier recours et spécialistes en limitant  l’isolement des professionnels travaillant en EHPAD.
  • Diminuer les hospitalisations.
  • Eviter ou limiter pour des personnes fragiles les transports et déplacements pénibles, sources de perturbation pour celles-ci, sans compter le coût associé.
  • Faciliter l’accès des personnes âgées aux suites de soins après un épisode d’hospitalisation.

Avec une organisation modernisée, les résidences pour seniors peuvent ainsi bénéficier d’une infrastructure de communication efficace pour la satisfaction de tous en optimisant le fonctionnement dans un environnement serein !

Géraldine

Crédit photo :© Alexander Raths - Fotolia.com

Géraldine Gaillard

Dans le cadre de la constitution des Groupements Hospitaliers de Territoires, le numérique va permettre d'accompagner la stratégie de prise en charge du patient commune et graduée, dans le but d'assurer une égalité d'accès à des soins sécurisés et de qualité.
Au sein d'Orange Healthcare, je travaille sur notre positionnement et approche des parcours de soins, afin d'apporter notre proposition de valeur face à ces enjeux de mutualisation réseaux, données, collaborations.