l'e-santé face au big data

Partager

Lors du salon HIT (Health IT), événement dédié aux technologies et aux systèmes d’information appliqués à la santé, j'ai rencontré Frédéric Attia, directeur du pôle d'expertise santé chez Orange Business Services.

On a parlé création de données en matière d'e-santé, et visiblement, il y a de quoi faire : c'est le phénomène du big data.

Voir la vidéo directement sur Dailymotion

Quelques années plus tôt, la majorité des données de santé étaient regroupées dans nos dossiers médicaux : des petites quantités de données, légères, présentes dans de simples docs word.

de la simple imagerie à la chirurgie guidée par l'image

Les nouvelles technologies ont ensuite provoqué une accélération dans la création des données. Voici les grandes étapes de cette évolution :

  • Les images deviennent omniprésentes avec la radiologie, les scanners, et les IRM.
  • La virtualisation des lames d'anatomie pathologique est un procédé gourmand en termes de données : les lames sont scannées sous la forme d’un très grand nombre de petites images numériques successives. (environ 5 fois plus importantes que de simples images.
  • Enfin, on parle de pétaoctets et zettaoctets, lorsqu'il s'agit de traitement de données du génome humain, nottament lorsque les chirurgiens sont amenés à faire de la chirurgie guidée par l'image, pour traiter des tumeurs par exemple.

Vous avez une idée des prochaines étapes ?

Olivier

Olivier Rubellin

Hello ! Anciennement au sein de l'équipe digitale d'Orange Business Services, j'ai travaillé sur la gestion des médias sociaux et sur la production de contenus multimédia. On peut  toujours discuter @olivierrub :-)